Retraites : Laurent Pietraszewski souhaite des « critères objectifs » pour regarder la pénibilité

A une heure de la reprise des concertations avec les syndicats et le patronat, le secrétaire d’État chargé des retraites auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé rappelle l’importance d’atteindre l’équilibre financier du système. Il explique par ailleurs la volonté de mettre en place des « critères objectifs » pour regarder la pénibilité de la « même façon » selon les secteurs.

 

« L’universalité n’est pas l’unicité, il y a des situations exceptionnelles » 

 

Retraites : Laurent Pietraszewski se dit favorable à une « individualisation de la référence collective » en matière de pénibilité.

« Je pense que c’est bien qu’il y ait une référence collective. Il faut qu’on la détermine ensemble et peut-être que cette conférence des financeurs va nous y aider. » déclare Laurent Pietraszewski. Alors que les négociations reprennent aujourd’hui entre les partenaires sociaux et le Premier ministre, le secrétaire d’Etat chargé des retraites déclare : « On veut pouvoir regarder la pénibilité de la même façon aussi bien à l’hôpital, dans la fonction publique que dans les entreprises privées avec des critères objectifs ». Il dit vouloir observer les seuils pour mettre en place une » individualisation le parcours des uns et des autres » . Laurent Pietraszewski dément par ailleurs la visée d’économies budgétaires de la réforme.

 

Arthur Barbaresi  

 Plus d’articles de l’invité politique de Guillaume Durand