Iran – Etats-Unis : Hubert Védrine n’exclut pas « une escalade »

L’ancien ministre des Affaires étrangères était l’invité de Guillaume Durand ce lundi 6 janvier 2019, à 8h15. Après la mort du général iranien Soleimani dans un raid américain mené jeudi, la diplomatie internationale retient son souffle.

 

Etats-Unis : « Ça peut leur échapper » prévient Hubert Védrine à propos des représailles contre l’Iran

L’heure est donc aux conjectures. Si une guerre conventionnelle est peu probable, Hubert Védrine n’exclut pas que « des représailles ponctuelles pourront peut-être en entrainer d’autres et déclencher un engrenage que ni les uns mis les autres ne contrôleront tout à fait ». 

 

Trump : Une guerre avec l’Iran serait « impopulaire » et contraire aux ambitions électoralistes du président américain

« Il ne faut pas oublier que c’est un conflit inexpiable depuis 1979. Les Etats-Unis ne pardonneront jamais la prise d’otages de diplomates américains et le régime iranien est construit sur la haine de l’Amérique  » explique Hubert Védrine. Il estime que l’objectif de réélection de l’actuel président américain éclaire les démonstrations de force de son administration  : « être réélu, ça veut dire montrer sa force à certains moments (…) Il n’a pas donné jusqu’à maintenant l’impression de vouloir rentrer en guerre contre l’Iran mais de vouloir l’asphyxier jusqu’à sa chute » . Et d’ajouter : « Il me semble qu’en dépit de cette gesticulation, Trump ne veut pas aller à la vraie guerre. » 

 

Arthur Barbaresi 

 

Retrouvez l’intégralité de l’interview :