La Norma de Bellini au Théâtre du Capitole de Toulouse

Dimanche 10 novembre à 21h, Radio Classique diffuse l’opéra Norma de Bellini enregistré le 8 et le 10 octobre dernier au Théâtre du Capitole de Toulouse.

Le chef-d’œuvre absolu du belcanto!

Après le succès des Capulet et Montaigu à La Fenice en 1830, Crivelli, l’impresario du Théâtre qui dirigeait également La Scala, passa à Bellini la commande de deux nouveaux opéras destinés cette fois au public milanais. Un seul vit le jour, pour devenir non seulement le sommet du belcanto italien, mais un des grands mythes lyriques. Le sujet choisi fut la toute récente tragédie d’Alexandre Soumet, Norma ou l’Infanticide (1831). Contrairement à leur réputation de « tortues », autant le librettiste Felice Romani que Bellini firent diligence, complétant le nouvel opéra en quatre mois (août-novembre 1831). La création de Norma à la Scala fut un de ces échecs célèbres qui, à l’instar du Barbier de Séville, de Carmen et de Madame Butterfly, allaient changer la face du monde. Il est vrai que Bellini produisit une œuvre d’une difficulté qui constitua un défi même pour les légendes vocales auxquelles elle fut destinée, dont la virtuose et légendaire tragédienne Giuditta Pasta (1797-1865) dans le rôle-titre. Heureusement, au lendemain de la création, le mécanisme connu depuis Le Barbier se mit en branle, les chanteurs regagnant leur assurance et le public apprenant à adorer ce qu’il avait rejeté de prime abord. La quatrième représentation se solda par un triomphe, suivi de trente-cinq autres durant la même saison. Avec Norma, Bellini offrait au monde lyrique un modèle indépassable de beauté et d’émotion, hissant la prêtresse gauloise au rang de mythe pour l’éternité.

 

 

 

Au programme : l’opéra Norma de Bellini

Programme :
Vincenzo Bellini : Norma

Artistes :
Marina Rebeka
Norma
Karine Deshayes
Adalgisa
Airam Hernández
Pollione
Bálint Szabó
Oroveso
Andreea Soare
Clotilde
François Almuzara
Flavio
Valentin Fruitier
Cerf blanc – Le Barde

Orchestre national du Capitole de Toulouse, Giampaolo Bisanti (direction)

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité