Anniversaire de Jean-Louis Trintignant – JOURNAL IMPREVISIBLE

A l’occasion de l’anniversaire ce 11 décembre de l’acteur Jean-Louis Trintignant, Renaud Blanc vous propose de retrouver ce comédien exceptionnel à la voix unique et magnifique, né en 1930. De Et Dieu créa la femme, à Vivement dimanche ! en passant par Un homme et une femme, Le Journal Imprévisible revient sur les moments les plus marquants de sa carrière.

 

Jean-Louis Trintignant et Brigitte Bardot à Saint-Tropez

L’un de ses premiers rôles est celui du jeune Michel Tardieu dans Et Dieu créa la femme, qui tombe éperdument amoureux de Juliette, une orpheline interprétée par Brigitte Bardot, devant la caméra du mari de l’actrice, Roger Vadim. Jeu amoureux à l’écran, mais aussi à la ville, puisque les deux jeunes acteurs vivent une histoire d’amour. Autre moment-phare de la carrière de Jean-Louis Trintignant : Un homme et une femme de Claude Lelouch en 1966, où il partage la vedette avec Anouk Aimée.

Ecoutez le journal imprévisible de Renaud Blanc

 

 

Jean-Louis Trintignant passionné par le rallye automobile

Neveu de Maurice Trintignant, pilote de formule 1, Jean-Louis a lui aussi participé aux 24 heures du Mans et à plusieurs Rallyes de Monte-Carlo. Sa carrière cinématographique connaît un regain dans les années 60 et 70, au cours desquelles il tourne dans Z, Ma nuit chez Maud, Flic story ou encore Le Train de Pierre Granier-Deferre, avec Romy Schneider qui tomba amoureuse de lui. Autre long-métrage qui va compter dans son parcours : Le conformiste de Bernardo Bertolucci, considéré par le comédien comme le meilleur film dans lequel il a tourné. Dans les années 90 c’est pour Jacques Audiard que Jean-Louis Trintignant a tenu le magnifique rôle de Marx dans Regarde les hommes tomber.

 

Jean-Louis Trintignant et sa fille Marie en 1979

 

César du meilleur acteur en 2013 pour Amour

La vie ne l’a pas épargné. Après la mort en 2003 de sa fille, la comédienne Marie Trintignant, il va tourner de moins en moins et se consacrer davantage au théâtre. Il y a tout de même cette rencontre avec le cinéaste autrichien Michael Haneke et son interprétation dans Amour, aux côtés d’Emmanuelle Riva. Il obtient pour ce rôle d’amoureux confronté à la vieillesse et à la maladie de sa compagne le César du meilleur acteur en 2013. Le comédien vit de plus en plus retiré du monde. Il y a quelques mois, il est monté sur scène pour réciter des poèmes de Prévert, d’Apollinaire ou de Boris Vian.

 

Béatrice Mouedine

 

Retrouvez l’actualité du Classique