Accusé d’attouchements sur une choriste, le ténor Vittorio Grigolo suspendu par le Royal Opera House

Accusé d’attouchements sur une choriste lors d’une représentation au Japon de Faust par le Royal Opera House, le célèbre ténor italien a été suspendu et remplacé pour la fin de la tournée.

Les gestes déplacés de Vittorio Grigolo sur scène

Selon The Sun, qui relate l’événement, l’incident se serait déroulé le 18 septembre sur  la scène du Bunka Kaikan, une salle de concert de Tokyo. À la fin de la représentation dans laquelle le ténor italien de 42 ans interprétait le Faust de Gounod, il aurait eu des gestes déplacés (attouchements) envers une choriste au moment des saluts au public. Selon le journal britannique, plusieurs membres de l’orchestre lui aurait demandé d’arrêter, ce qui aurait provoqué une violente dispute avec le chanteur. Suite à cet incident, la direction de l’institution londonienne a immédiatement suspendu Vittorio Grigolo et l’a remplacé par le ténor russe Georgy Vasiliev qui a repris le rôle pour la dernière représentation à Yokohama dimanche soir. La direction du Royal Opera House a également indiqué avoir ouvert une enquête, se bornant à déclarer : « Nous sommes incapables de commenter davantage cette affaire tant que l’enquête sera en cours.».

Vittorio Grigolo, sex addict ?

Ce n’est pas la première fois que Vittorio Grigolo, divorcé depuis 2013, fait parler de lui en dehors de ses performances artistiques. N’avait t-il pas déclaré, en 2015, dans la version italienne du magazine Vanity Fair : « Je m’appelle Vittorio. Je suis accro au sexe. J’aime les femmes, leurs jambes, leur peau. Je suis attiré par les femmes matures… les femmes entières » ? De là à passer à l’acte sur scène, face au public !

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique