Abus sexuels dans l’Eglise : appel à la démission collective des évêques

istock

Au lendemain de la remise du rapport Sauvé sur les abus sexuels dans l’Eglise, trois personnalités appellent à la « démission collective des évêques » : François Devaux, co-fondateur de l’association de victimes La Parole libérée, la théologienne Anne Soupa et Christine Pedotti, la directrice de la rédaction de Témoignage chrétien.

Le pape François pourrait nommer un légat dédié à l’écoute des doléances des catholiques, selon Anne Soupa

Parallèlement à cet appel pour la démission des évêques, un hashtag est apparu sur les réseaux sociaux : #MyChurchToo. Partout, des catholiques s’indignent et une question se pose désormais : faut-il revoir la gouvernance de l’Eglise ? Anne Soupa approuve : « Ils ont des responsabilités énormes, et ne rendent de compte à personne ! » lance-t-elle, proposant que le pape François nomme un légat dédié à l’écoute des doléances des catholiques. Il pourrait ainsi ouvrir des chantiers de réforme « pour que ces abus ne reviennent plus », poursuit-elle, soulignant que c’est la seule réponse honorable. Elle plaide aussi pour que l’indemnisation des victimes soit financée par les dons des croyants en direction d’une Eglise qui aura pris acte de ses erreurs et ses silences coupables.

A lire aussi

 

« Je suis solidaire des victimes, mais pas des évêques qui ont couvert des crimes envers des enfants », explique Anne Soupa. De son côté, Véronique Margron, présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France appelle à ne pas détourner le projecteur et à penser d’abord aux victimes : « il y a un problème de gouvernance qui a rendu possible que le silence puisse durer aussi longtemps. Mais une démission des évêques, réelle ou symbolique, ne va pas y changer quelque chose ». Et si les changements de gouvernance partaient des évêques eux-mêmes ? L’Archevêque de Poitiers appelle à ne surtout pas enterrer ce sujet et demande aux laïcs de pousser aux réformes : « ne laissez pas les évêques et les prêtres le faire seul », écrit-il.

Victoire Faure

 

Retrouvez les Infos du jour