Mort de Gary Brooker, du groupe Procol Harum, qui s’est inspiré de Bach pour « A Whiter Shade of Pale »

FMB/WENN.COM/SIPA

En 1967, le groupe anglais de rock progressif Procol Harum sortait la chanson A Whiter Shade of Pale, tube planétaire vendu à plus de 10 millions d’exemplaires et largement inspiré d’œuvres de JS Bach. Compositeur de ce slow d’anthologie, le co-créateur et chanteur du groupe, Gary Brooker, est mort à l’âge de 76 ans.

Gary Brooker avait appris le piano, la guitare et le cornet à piston dès son plus jeune âge

« C’est avec un immense regret que nous devons annoncer la mort, le 19 février 2022, de Gary Brooker, chanteur, pianiste et compositeur de Procol Harum, et une lumière rayonnante et irremplaçable dans l’industrie musicale », a annoncé mardi le site officiel du groupe britannique de rock qui ajoute : « âgé de 76 ans, il se faisait soigner pour un cancer, mais il est décédé paisiblement chez lui « .

A lire aussi

 

Outre sa participation à Procol Harum, le groupe qu’il avait fondé avec Keith Reid au début des années 60, ce fan de blues a collaboré avec plusieurs autres artistes : Eric Clapton, Ringo Starr, Paul McCartney ou George Harrison. Né en 1945 dans l’est de Londres, Gary Brooker, fils d’un musicien professionnel, avait appris à jouer du piano, de la guitare et du cornet à piston dès son plus jeune âge. Une formation classique dont il s’est inspiré tout au long de sa carrière.

Bach et Purcell au cœur du tube de Procol Harum

Cette inspiration classique se retrouve évidemment dans le plus grand tube du groupe, A Whiter Shade of Pale, sorti en 1967. Musicalement, la partie d’orgue de la chanson s’inspire de 2 œuvres de Jean-Sébastien Bach, la sinfonia en fa majeur de la cantate Ich steh mit einem Fuß im Grabe (BWV 156) et la Suite pour orchestre n° 3 en ré majeur (BWV 1068). Autre référence classique, cette fois-ci dans le texte de la chanson dont le 4couplet (qui n’apparaît pas dans le disque mais était chanté en concert) commence par ces mots « If music be the food of love », chant composé en 1692 par Henry Purcell, lui-même inspiré de la pièce La Nuit des rois de Shakespeare.

A lire aussi

 

Tout au long de sa carrière, Gary Brooker a continué de chanter A Whiter Shade of Pale dans tous les concerts qu’il donnait en solo ou avec le groupe recomposé, souvent accompagné d’orchestres de chambre ou de formations symphoniques. Ce fut le cas lors de son dernier concert à Paris au Trianon en 2017, à l’occasion du 50anniversaire d’une chanson dont John Lennon aurait dit : « c’est la plus belle chose que j’ai jamais entendue » . Brian Wilson (The Beach Boys) a quant à lui assuré qu’elle serait sa « marche funèbre ».

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique