Olivier Messiaen : Un concert hommage face aux glaciers des Hautes-Alpes

Le Balcon/Facebook

La Croix veut prendre de la hauteur ce matin, et les fans de Messiaen, aussi ! A 2400 mètres d’altitude, face à un glacier, un moment suspendu a eu lieu ce weekend. Le Figaro raconte l’incroyable concert qui s’est tenu ce week-end dans les Hautes-Alpes au cœur du massif des Ecrins.

Le concert s’est tenu sur un pallier plus de 2000 mètres d’altitude, une prouesse physique pour les 39 musiciens présents

Ce paradis des randonneurs est aussi devenu le temps d’une journée, celui des mélomanes. L’orchestre Le Balcon, a joué samedi face aux glaciers de la Meije Et exspecto resurrectionem mortuorum, l’œuvre d’Olivier Messiaen. Le compositeur était un amoureux de la nature, des forêts et des oiseaux qui lui inspiraient ses mélodies. « Sur la partition, Messiaen, lui-même, écrit que c’est une œuvre pensée pour être jouée dans de vastes espaces », raconte le chef Maxime Pascal. Ce fut aussi une prouesse physique pour les 39 musiciens présents. Le concert s’est tenu sur un pallier plus de 2.000 mètres d’altitude, je vous laisse imaginer l’effort physique que cela représente pour le souffle.

A lire aussi

 

Alors pour se préparer au mieux à ce concert, un tubiste s’est même mis au rameur, quelques jours avant le concert. Une anecdote à retrouver dans Le Figaro qui raconte ce concert hors norme et humble face à la toute puissance de la nature. Public et musiciens ont dû composer avec la météo. Le concert a été interrompu par la pluie alors que s’achevait le quatrième et dernier mouvement de la pièce. Une pluie fine qui très vite s’est transformée en trombes d’eau, forçant le public et les musiciens à se précipiter vers le téléphérique. On les imagine, instrument sous le bras et encapuchonnés, de quoi garder un bon souvenir de vacances !

Victoire Faure

 

Retrouvez l’actualité du Classique