Tony Parker : Sa reconversion dans l’immobilier ne se passe pas comme prévu

Capture écran Instagram / Tony Parker

Tony Parker, champion d’Europe et 4 fois champion NBA, icône du sport français à qui tout semblait réussir – y compris après la fin de sa carrière sportive -, s’est reconverti en homme d’affaires. Sauf que sa reconversion dans l’immobilier ne se passe pas comme prévu.

Tony Parker soigne son image de champion à qui tout réussit

Libération raconte comment « dans le Vercors, Tony Parker évolue sur un terrain glissant ». En 2019, l’ancien champion, conseillé par un promoteur immobilier, avait acheté la station de sports d’hiver de Villard-de-Lans/Corrençon où il souhaite construire des résidences pour accueillir des touristes toute l’année. 3 ans après, le moins que l’on puisse dire c’est que les obstacles s’accumulent et que le projet patine. Parmi ces écueils, un permis de construire défaillant qui ne comportait pas d’étude d’impact sur la faune et la flore. Résultat, les travaux, estimés à près de 50 millions d’euros, ne pourront pas commencer, au mieux, avant le printemps 2023.

A lire aussi

 

Autre souci, la gestion de ce futur parc immobilier. Dans un premier temps l’équipe de Tony Parker souhaitait la confier à Pierre et Vacances-Center Parks mais le groupe, au bord de la faillite, a été racheté. Il a donc fallu se tourner vers un groupe local. Selon un spécialiste, cité par Libération, en cas d’échec à long terme de cet investissement, Tony Parker ne perdra pas beaucoup d’argent (sa fortune est estimée à près de 200 millions d’euros) mais la perte serait plutôt symbolique pour un ancien champion qui prend beaucoup de soin à soigner son image d’entrepreneur à qui tout réussit.

Philippe Gault

 

 

Retrouvez la Revue de presse