Coca-Cola, KFC, Betclic : Pourquoi Kylian Mbappé ne veut pas les représenter

Nderim Kaceli / ipa-agenc/SIPA

Le 22 mars on a frôlé l’incident diplomatique à Clairefontaine au centre d’entraînement de l’équipe de France de football.

Kylian Mbappé trop sollicité par les sponsors de l’équipe de France

L’évènement suscité le 22 mars par Kylian Mbappé génère des interrogations loin du football et même éloignées du pur business que l’on associe parfois à ce sport. En effet, le meilleur joueur du monde actuel a refusé de participer à une petite opération prévue avec les sponsors des Bleus comme Volkswagen, Uber Eats, Orange, Xbox, Coca-Cola et Konami. Tandis que ses coéquipiers étaient tous descendus pour participer à la séance photo, Mbappé est resté dans sa chambre du centre d’entraînement. Si son entourage a tout de suite assuré que ce n’était pas une rébellion, le champion du monde proteste bel et bien contre la gestion collective du droit à l’image chez les Bleus. Un système qui rapporte pourtant à chaque joueur de l’équipe de France 25 000 euros par match disputé sous le maillot bleu. Il est tout de même important de préciser que Kylian Mbappé reverse systématiquement ces revenus à des œuvres caritatives.

A lire aussi

 

Quelle est donc la véritable raison du joueur pour qu’il refuse de participer à cette séance marketing ? La star du football français blâme précisément l’aspect collectif du système et le juge déséquilibré. En effet, les entreprises qui s’associent aux Bleus peuvent choisir 5 joueurs à chaque séance pour leurs campagnes de pub. Il est alors évident que les marques ne s’orientent pas vers les remplaçants mais bien systématiquement vers ceux dont la notoriété est la plus importante. En revanche, la somme perçue est la même, que vous figuriez ou non sur la photo. Les deux autres membres de l’équipe de France les plus souvent demandés par les marques sont Antoine Griezmann et Paul Pogba, mais restent bien loin derrière Mbappé.

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, semble découvrir la polémique

Autre problème, le joueur vedette est très sélectif quand il s’agit de nouer des contrats personnels avec des sponsors. Or avec les Bleus il n’a aucun droit de regard sur les marques partenaires. D’autant plus que Kylian Mbappé s’engage énormément pour des causes lui tenant à cœur. Il a lancé une association qui promeut une alimentation saine à l’adolescence, et le voilà forcé d’apparaître sur des visuels avec Coca-Cola, le fast-food KFC et les biscuits Belin. Natif de Bondy en Seine-Saint-Denis, il ne veut également pas se retrouver associé au site de paris sportifs Betclic, accusé de favoriser l’addiction au jeu en ciblant les jeunes des quartiers populaires. Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, semble découvrir la polémique et le combat de son petit protégé. Pourtant cela représente un véritable danger pour l’image de marque de l’équipe nationale car l’avocate Delphine Verheyden, qui défend Mbappé, est connue et redoutée pour ses faits d’armes vis-à-vis d’autres fédérations sportives.

François Geffrier 

Ecoutez François Geffrier à partir de 4’45 : 

Retrouvez Les Spécialistes