Covid-19 : « Ils croyaient que le vaccin était plus dangereux que le virus »

istock

La crise sanitaire occupe encore la une de vos journaux ce 30 décembre.

200 000 contaminations en 24h, du jamais vu depuis le début de la pandémie

Mardi 28 décembre, on apprenait le décès de Grichka Bogdanov, l’un des deux frères Bogdanov mort du Covid en réanimation. Les stars de la télé avaient refusé de se faire vacciner. Ce qu’il y a d’incompréhensible dans cette histoire poursuit le Parisien, c’est que des hommes de sciences aient choisi de ne pas faire confiance au vaccin. « Ils croyaient que le vaccin était plus dangereux que le virus » témoigne un de leur proche. Luc Ferry, l’ancien ministre de l’Education raconte dans le Parisien, leur avoir pourtant conseillé une injection mais en vain. Leurs arguments ? Le sport, pas un gramme de graisse et ils ne tombaient jamais malades. Sauf qu’à 72 ans le système immunitaire n’est plus aussi performant qu’avant souligne le Parisien. « Il y a trois, quatre jours j’ai appris qu’Igor Bogdanov était dans le coma. S’il se réveille vous imaginez la douleur d’apprendre que son frère est mort ? C’est ingérable » poursuit Luc Ferry.

A lire aussi

 

Vos journaux s’attardent aussi sur les propos hier d’Olivier Véran le ministre de la Santé. Avec 200 000 contaminations en 24h c’est du jamais vu. C’est « Un raz de marée », une formule reprise en première page de la Charente Libre. Les Echos eux, tentent d’esquisser l’avenir dans les nouvelles prédictions de l’Institut Pasteur. La seule solution résume le quotidien économique, c’est d’augmenter la cadence des rappels vaccinaux pour éviter le scénario du pire.

Marc Bourreau

Retrouvez la Revue de presse