Covid-19 : Qu’est-ce que le syndrome post-infectieux qui entraîne l’hospitalisation des enfants ?

istock

La vaccination a été ouverte pour les 6 millions d’enfants de 5-11 ans. Au même moment, les hospitalisations de cette tranche d’âge ont atteint un pic : 45 enfants sont hospitalisés en ce moment à cause du Covid, dont 27 en réanimation et certains sans comorbidités.

Plus de 700 enfants ont contracté ce syndrome depuis le début de l’épidémie

Des nouvelles données montrent qu’en Europe, plus de 80% des enfants hospitalisés n’avaient aucun antécédent. En fait ce qui les amène à l’hôpital ce n’est pas le virus lui-même, ils ont très rarement des atteintes aux poumons, c’est un syndrome post-infectieux qui ne touche que cette tranche d’âge. Les pédiatres l’appellent le PIMS, le syndrome inflammatoire multi systémique pédiatrique. Plus de 700 enfants l’ont contracté depuis le début de l’épidémie. C’est l’un des syndromes post-infectieux les plus redoutables du Covid selon le pédiatre François-Marie Caron : « c’est une inflammation qui va survenir entre 4 et 6 semaines après une infection Covid. Il y a souvent beaucoup de vomissements et beaucoup de fièvre. Il faut réagir tout de suite et aller à l’hôpital. Dans 40% des cas, cela se termine par une réanimation. Le coeur a une attaque cardiaque brutale, pendant 24 à 48h il ne fonctionnera plus. Pour l’instant on a eu un seul décès ».

A lire aussi

 

Aux Etats-Unis, la campagne vaccinale a permis d’atténuer ce syndrome. L’autre avantage de la vaccination est de  freiner les Covid longs. Selon une étude anglaise, un enfant sur sept présenterait des symptômes du Covid des mois après l’infection avec une fatigue intense, des maux de tête, autant de symptômes qui peuvent être très invalidants, explique l’infectiologue Benjamin Davido : « quand vous êtes enfants vous êtes scolarisés et dans une phase d’apprentissage. Si ces enfants sont très fatigués ils auront des troubles de la concentration et c’est handicapant dans cette phase d’éveil ». Un mauvais « nettoyage » du virus dans notre organisme par les anticorps serait l’une des hypothèses à l’étude pour expliquer le Covid long. La vaccination permettrait aux moins de 10 ans d’avoir un taux d’anticorps bien plus élevé que les adultes vaccinés.

Rémi Pfister

Ecoutez le reportage de Rémi Pfister :

 

Retrouvez les Infos du jour