Calais : Les hébergements proposés aux migrants jugés insuffisants par les associations

istock

A Calais la situation s’enlise. Le médiateur gouvernemental et directeur général de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii) Didier Leschi est allé à la rencontre des associations locales et des grévistes de la faim qui ont entamé leur 24ème jour sans manger.

Un hébergement en dehors de Calais et un délai de 45 minutes pour les migrants avant de voir leurs affaires saisies, le compte n’y est pas

Ces 3 militants grévistes de la faim protestent contre les traitements « inhumains » qui sont infligés quotidiennement aux migrants, selon eux. L’Etat s’est engagé à proposer « systématiquement » un hébergement aux migrants délogés de leurs campements de fortune. Mais ces hébergements seront situés en dehors de Calais, ce qui ne satisfait pas du tout les associations et le dialogue reste impossible. Elles ont d’ailleurs quitté la réunion au bout d’une demi-heure car elles estiment que les propositions ne sont pas à la hauteur de l’enjeu. Un hébergement en dehors de Calais et un délai de 45 minutes pour les migrants avant de voir leurs affaires saisies, le compte n’y est pas, explique Claire Houin de la Plateforme de Soutien aux migrants : « les annonces sont a côté des revendications, c’est-à-dire la fin des traitements inhumains et dégradants quotidiens, le temps d’une trêve hivernale de 5 mois ».

A lire aussi

 

Selon le médiateur Didier Leschi, le gouvernement fait preuve de bonne volonté

Des traitements inhumains et dégradants que dénoncent depuis des mois les grévistes de la faim et les associations. Claire Houin pointe « des opérations de harcèlement quotidiennes, encadrées par les forces de l’ordre », affirmant que des personnes doivent parfois déplacer leur tente de 2 ou 3 mètres. Des tentes qui peuvent être détruites au couteau, ou saisies avec l’ensemble des biens, téléphones, papiers, habits… De son côté, Didier Leschi estime que le gouvernement fait preuve de bonne volonté, aucune nouvelle entrevue n’est prévue à ce stade. Les propositions du médiateur du gouvernement pourraient être mises en œuvre dès la fin de semaine.

Laura Dulieu

Retrouvez le reportage de Laura Dulieu en ouverture du journal de 7h :

 

Retrouvez les Infos du jour