Opéra National de Bordeaux : Emmanuel Hondré nommé directeur général

Patrick Despoix/wikimedia commons

Après plusieurs mois de spéculations, le nom du futur directeur général de l’Opéra National de Bordeaux a été dévoilé en fin de semaine dernière. Le ministère de la Culture a désigné Emmanuel Hondré, actuel directeur du département Concerts et Spectacles de la Philharmonie de Paris.

Depuis des mois, plusieurs noms de candidats à la succession de Marc Minkowski circulaient, dont celui de Natalie Dessay, née à Bordeaux

C’est avec son projet intitulé « Un opéra citoyen » qu’Emmanuel Hondré a séduit les membres du jury présidé par le maire de Bordeaux EELV Pierre Hurmic. Il a présenté, indique le communiqué du ministère de la Culture, une programmation « ambitieuse et résolument ancrée sur son territoire » avec une attention particulière portée au jeune public. Emmanuel Hondré s’est aussi distingué par sa volonté de contribuer à la transition écologique, et de rencontrer les publics « dans leur grande diversité ». Il ambitionne notamment de développer le rayonnement de l’Opéra National de Bordeaux en « investissant les différents lieux de la cité mais aussi du territoire ».

A lire aussi

 

Emmanuel Hondré, diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et docteur en musicologie entrera en fonction début septembre 2022. Depuis des mois, plusieurs noms de candidats à la succession de Marc Minkowski circulaient, dont celui de Natalie Dessay, née à Bordeaux. L’institution bordelaise avait annoncé en janvier dernier que l’actuel directeur général de l’Opéra National de Bordeaux n’allait pas bénéficier d’un 3ème mandat. Celui-ci, très attaché à la région, a précisé avoir l’intention d’y créer un festival « unique dédié à des expériences musicales nouvelles ».

Béatrice Mouedine

 

Retrouvez l’actualité du Classique