Municipales : Adrien Quatennens ne se présentera pas à Lille

Adrien Quatennens était l’invité de Renaud Blanc ce vendredi 20 septembre 2019, à 8h15. Le député LFI du Nord a annoncé qu’il ne se présentera pas en tête de liste aux élections municipales à Lille. Au lendemain de l’ouverture du procès de Jean-Luc Mélenchon au tribunal de Bobigny, il a également confirmé que LFI faisait l’objet « d’une justice d’exception ».

 

Municipales à Lille : Adrien Quatennens ne sera pas tête de liste

« Je ne serai pas candidat tête de liste à la mairie de Lille en 2020″ a annoncé le député LFI du Nord. Ça faisait quelque temps déjà qu’on prêtait des ambitions municipales à Adrien Quatennens mais le député LFI a assuré ce matin qu’il voulait poursuivre son « travail méthodique et reconnu » à l’Assemblée nationale : « J’ai été élu il y a 2 ans et demi. Je n’ai même pas fait la moitié de mon mandat. Ce mandat m’honore et je veux l’honorer à mon tour. » Dans un souci de répondre à ceux qui accusent la France Insoumise d’être le parti d’un seul homme (Jean-Luc Mélenchon), Adrien Quatennens a expliqué qu’il y avait « plein de talents dans ce mouvement qui méritent d’être repérés ». 

 

Procès de Jean-Luc Mélenchon : « ne pas être en dessous de la justice »

« Nous ne voulons pas être au-dessus de la justice mais pas en-dessus non plus » s’est défendu le coordinateur de la France Insoumise. Adrien Quatennens dénonce une « justice d’exception », un « deux poids deux mesures » dans le procès des perquisitions du siège de LFI. Il a expliqué qu’il n’avait jamais été opposé aux perquisitions mais qu’il dénoncait une « utilisation politique des moyens de police et de justice ». Il a notamment mis en cause l’indépendance des magistrats du parquet et le traitement médiatique de l’affaire.


Arthur Barbaresi

Plus d’articles de l’invité politique de Guillaume Durand