Laure Mézan reçoit le violoncelliste Raphaël Pidoux

Ce vendredi 20 septembre à 20 heures dans « Le Journal du Classique », Laure Mézan reçoit le violoncelliste Raphaël Pidoux à l’occasion de la publication de son enregistrement des concertos de Haydn ainsi que le chef d’orchestre Pierre Dumoussaud qui participera à la nouvelle saison de l’Opéra de Rouen Normandie.

 

Raphaël Pidoux a enregistré deux concertos avec le Jeune Orchestre de l’Abbaye aux Dames de Saintes.

C’est avec le JOA, Jeune Orchestre de l’Abbaye aux Dames de Saintes que le violoncelliste Raphaël Pidoux vient d’enregistrer les deux concertos pour violoncelle de Josef Haydn, pour le label NoMadMusic. Un enregistrement qui témoigne de son engagement dans le domaine de la transmission, auprès de la nouvelle génération. Cet orchestre, impulsé en 1996 par Philippe Herreweghe et l’orchestre des Champs Elysées dans le cadre du festival de Saintes, permet à de jeunes musiciens, venus de monde entier, de se perfectionner à travers la pratique orchestrale. Ils jouent sur instruments anciens, avec des cordes en boyaux et dans un esprit très chambriste, sans chef d’orchestre : « chacun est leader et chacun a une part de responsabilité au sein de l’ensemble » nous dit Raphaël Pidoux

Il retrouvera d’autres jeunes musiciens, à « Via Aeterna », le festival de musique sacrée du Mont Saint-Michel, les 28 et 29 septembre : 8 violoncellistes qui jouent sur des instruments prêtés par son association « Talents et violoncelles ». Ils joueront chacun une suite de Bach dans quelques-uns des différents lieux où se déploient le festival avant de se réunir, en octuor, autour d’un programme aux accents contemplatifs, en l’Eglise Saint-Pierre du Mont Saint-Michel.

 

Pierre Dumoussaud sera l’un des invités de la nouvelle saison de l’Opéra Rouen Normandie.

Le chef d’orchestre, Pierre Dumoussaud sera, lui, l’un des invités de la nouvelle saison de l’Opéra Rouen Normandie qui s’ouvre, le 26 septembre, avec une nouvelle production de l’Opéra « le Barbier de Séville » de Rossini. Le jeune chef français nous parlera de ses liens avec cette maison et cet orchestre, qu’il avait dirigé dans la fosse l’année dernière et qu’il retrouvera en février sur scène, pour un programme symphonique.

 

Retrouvez l’actualité du Classique