La Revue de Presse du jour – 23/04/2019

Chaque matin, Michel Grossiord décrypte l’actualité et vous partage sa Revue de Presse

La revue de presse… Un exemple de burn-out à la Une !

Imaginez : une compagnie aérienne qui assure 92 vols par semaine en France… Il s’agit de la compagnie low-cost Aer Lingus…
Cette compagnie emploie en tout et pour tout en France… une salariée. Ecrasée de travail, celle-ci en appelle aux Prud’hommes !
Information à la Une de Ouest-France qui titre : vols à bas coût, l’envers du décor…

Le travail est à la Une de plusieurs journaux…

Mais que va dire à ce sujet Emmanuel Macron jeudi lors de sa conférence de presse ?
Toute la presse, à l’instar des Echos, de l’inviter à sortir du grand flou sur la nécessité de « travailler plus », comme mentionné dans l’allocution d’une demi-heure qu’il avait enregistrée lundi dernier, avant de devoir se rendre au chevet de Notre-Dame.
Pas question, si l’on en croit plusieurs sources au sein de l’exécutif, de revenir sur les 35 heures…
S’agit-il de décréter une ou plusieurs journées de solidarité supplémentaires, comme le proposent des députés de la majorité ?
8 Français sur 10 y sont opposés, selon les sondages (et la mesure ne rapporterait que 2 milliards d’euros par jour férié supprimé, trop maigre pour financer la dépendance des aînés).

La 3ème option consiste à agir sur l’âge de départ à la retraite…

Le maintien des 62 ans fait partie des promesses de campagne d’Emmanuel Macron, on le voit mal revenir dessus, avance Stéphane Dupont des Echos…
Mais… Mais le futur régime par points devrait introduire un bonus pour encourager les salariés à travailler au-delà de 62 ans…
Et… Et pour être encore plus incitatif, une décote pour ceux qui partent avant 63 ans ou 64 ans pourrait être créée…
Sujet qui risque d’échauffer les esprits… et qui tombe du ciel comme un œuf de Pâques, selon Le Midi Libre,
La question du financement des retraites n’est pas nouvelle, la question concernant la dépendance est plus récente…

Deux dossiers « brûlants »…

Le dossier brûlant du travailler plus, annonce L’Alsace.
Serons-nous obligés de travailler plus ? s’interrogent Le Courrier de l’Ouest et La Dépêche du Midi…
Le travail à la Une des journaux, c’est aussi la bonne nouvelle de La Voix du Nord : « Ces secteurs qui recrutent ».
Pôle Emploi avance le chiffre de 203.850 embauches dans les Hauts de France cette année… Une très forte progression…
A la tête du Top 3 des métiers : agents d’entretien de locaux, ouvriers non qualifiés, employés de libre-service…
Emplois hautement estimables, mais qui marquent une tendance évoquée par Les Echos : la modification de la structure de l’emploi en France…
Pour parler comme les spécialistes de l’Ecole d’économie de Paris, auteurs de l’étude, les emplois des classes inférieures et supérieures (ingénieurs par exemple, également réclamés dans les Hauts de France) augmentent…
Mais la destruction des emplois de la classe moyenne (ouvriers qualifiés, employés de bureau) s’accélère sous l’effet du progrès technologique…
Que faire pour empêcher la disparition programmée des classes moyennes, grand facteur d’inquiétude comme le montre la révolte des « gilets jaunes » ?
Les chercheurs mettent en avant l’éducation et la formation…

Autre donnée sur le travail : contrairement à l’idée reçue, les Français ne sont pas en queue de liste…

Croyez-le : Les Français passent plus de temps au boulot que les Allemands…
Nous passons en moyenne 36 heures (virgule 3) par semaine au travail, contre 34 heures (virgule 8) pour les Allemands ;
Article du Parisien qui précise la place des salariés français en Europe : 3ème…
Sur le podium des plus travailleurs !
3ème derrière les Britanniques et les Espagnols…

Plusieurs Unes ce matin encore sur le carnage au Sri Lanka…

La Croix et Libération ne sont pas sortis hier : la tragédie de Pâques, titre le premier, « l’enfer sur terre », titre le second.
Cette question à la page Opinions du Figaro : mais que veulent donc les islamistes ?
(la piste privilégiée par les autorités du Sri Lanka qui avaient été averties du danger)
La question est déclinée par Renaud Girard : que veulent-ils en massacrant plusieurs centaines d’innocents, notamment dans les églises ? S’agit-il d’un enjeu de pouvoir au Sri Lanka ? Que détestent les islamistes dans la semaine pascale ?
Une réponse, apportée par Denis Jeambar qui écrit ces lignes dans Nice Matin : « Le catholicisme, qui ne concerne que 7% de la population de l’île, ne représente en rien une menace pour les autres religions, sauf qu’il est identifié à la civilisation occidentale que veut détruire l’islam radical…
Fin de citation de Denis Jeambar qui ajoute que les actes antichrétiens sont en recrudescence en France…

Dans ce contexte, la sortie demain du nouveau film d’André Téchiné fera débat…

L’Adieu à la nuit raconte la radicalisation d’un jeune homme converti à l’islam, que sa grand-mère tente de retenir…
C’est le 8ème film de Téchiné dans lequel joue Catherine Deneuve qui, en ses 75 printemps dit Le Monde, accorde un entretien au journal…
Le sujet ne l’a pas fait hésiter… elle ne s’est pas préparé au rôle : mon rôle consistait justement à me confronter, comme grand-mère du personnage, à quelque chose de totalement nouveau…
Dans la filmographie de Deneuve, on compte 4 Demy, 2 Truffaut, 2 Bunuel… Et donc 8 Téchiné…
J’adore sa réponse à la question : est-ce à dire que vous ne pouvez pas lui refuser un film ?
Si, c’est envisageable. Notre rendez-vous est toujours possible, mais jamais obligatoire…

(sinon, Catherine Deneuve refuse l’étiquette de star, c’était une autre époque, la splendeur d’Hollywood)

 

Michel Grossiord