Information Radio Classique/Festival d’Avignon : La jauge autorisée à 65% voire 100%

©Jean-Louis Zimmermann/Flickr

Cinémas, théâtres, musées devraient pouvoir accueillir bientôt du public, partout en France, mais de manière progressive. Pour les salles de spectacle les jauges évolueront de 35, 65 à 100 % de leur capacité.

Certains théâtres privés préfèrent attendre la rentrée plutôt qu’une ouverture au rabais

La première étape, celle de la mi-mai avec une jauge à un tiers des spectateurs sera être particulièrement scrutée, car elle pourrait durer plus longtemps là où le virus circule le plus. L’exécutif serait en train de mettre en place un panier d’indicateurs sanitaires pour justifier le passage d’une phase à une autre et une territorialisation des protocoles. Mais une date-clé rythme toute une profession, le Festival d’Avignon du 5 au 25 juillet. A ce moment-là de l’été, selon nos informations, la jauge devra avoir atteint les 65% voire 100 %.

 

A lire aussi

 

Les professionnels du secteur plaident d’ailleurs pour que les évènements en extérieurs puissent accueillir, plus vite, plus de monde. « Avec une jauge à 35 %, tout le monde y perd ! », souffle un théâtre subventionné. Reste à trancher : l’accompagnement financer. Les aides pour compenser les pertes sont entre les mains de Bercy, mais certains théâtres privés préfèrent attendre la rentrée plutôt qu’une ouverture au rabais. « Les compensations financières mettent trois mois à arriver » explique Benoît Lavigne, qui dirige les théâtre de l’Œuvre et du Lucernaire, à Paris. Même chose pour les concerts en salle et debout qui sont toujours dans l’attente. Les concerts-tests tardent à se mettre en place, ce ne sera pas avant la fin du mois de mai et certains préfèrent déjà miser sur une reprise des concerts et des tournées en septembre, pas avant.

Victoire Faure

 

Retrouvez l’actualité du Classique