Impact, d’Olivier Norek : dans l’univers des Ecoterroristes

Greenwar. La guerre verte. C’est le nom choisi par Virgil Solal pour son groupe d’activistes. La police parle de terroristes. Ca ne dérange pas Solal, qui recherche avant tout l’efficacité.

Le héros d’Impact kidnappe le PDG de Total, pour obtenir que le pétrolier cesse ses activités

Sa fille unique est morte à la naissance, les alvéoles pulmonaires collées par la pollution subie par sa mère. C’était au retour de sa dernière mission pour les forces spéciales, dans le delta du Niger. Un environnement pour toujours saccagé par les compagnies pétrolières, indifférentes au coût humain monstrueux. Alors Virgil a décidé de passer à l’action. Directe. Violente. Contre ceux qui assassinent la Terre et ses habitants.

 

A lire aussi

 

Première victime : le PDG de Total, kidnappé. Il sera relâché si sa compagnie renonce à ses activités. Le conseil d’administration refuse. Le grand patron meurt, asphyxié dans la cage en verre où il est retenu, quelque part en France. Il est le premier de la liste. Panique dans le CAC 40, mais aussi à l’Intérieur, à la Justice et à l’Elysée. Car Greenwar ne se cache pas, diffuse et revendique ses actions.

 

“Si ce thème des Ecoterroristes vous stimule, lisez dans la foulée Le zoo de Mengele, chez J’ai lu”

Avec le soutien de plus en plus massif de la population, qui le fait savoir haut et clair. Vous voyez le problème ? Formidable idée de scénario, parfaitement documentée et exploitée par Olivier Norek dans son nouveau polar à message. Ca se lit à fond de train et se termine par une photo. La photo d’un texte gravé voici un an sur le refuge pyrénéen d’Arremoulit. « Le glacier d’Arriel, le plus à l’ouest de la chaîne, a disparu. Tous disparaitront probablement d’ici 2040. Cette plaque atteste que nous savons ce qu’il se passe et que nous savons ce qu’il faut faire. Vous seul saurez si nous l’avons fait ».
Impact, d’Olivier Norek, est paru chez Michel Lafon. Et si ce thème des Ecoterroristes vous stimule, lisez dans la foulée Le zoo de Mengele, chez J’ai lu, ou comment les massacreurs de l’Amazonie se font dessouder l’un après l’autre dans le monde entier…

Bernard Poirette

 

Retrouvez C’est à lire