Guillaume Connesson est dans le Journal du Classique

Ce vendredi 26 avril à 20 heures, Laure Mézan reçoit le compositeur français Guillaume Connesson, alors que vient de paraître un double-album monographique chez le label Deutsche Grammophon

 

Le compositeur français Guillaume Connesson revient chez Deutsche Grammophon avec « Lost Horizon »

Après Lucifer (2014) et Pour sortir au jour (2016), le compositeur français Guillaume Connesson (né en 1970) revient chez Deutsche Grammophon avec « Lost Horizon », un nouveau double-album dirigé par Stéphane Denève à la tête du Philharmonique de Bruxelles. Déjà récompensé par la Victoire de la Musique Classique dans la catégorie Compositeur en 2015, Guillaume Connesson a reçu en février dernier sa deuxième récompense comme Compositeur de l’année 2019 pour « Les Horizons perdus », Concerto pour violon créé en septembre 2018 que l’on retrouve au sein de ce double album.

Ces deux disques exposent deux facettes de l’art du compositeur et proposent ainsi deux voyages

L’un à l’extérieur de soi, avec les fantastiques et festifs « Cités de Lovecraft » et le Concerto pour saxophone « A Kind of Trane » interprété par Timothy McAllister. Une œuvre qui convoque le souvenir du jazzman John Coltran. L’autre est un voyage à l’intérieur de soi illustré par le Concerto pour violon « Les Horizons perdus ». Interprétée par Renaud Capuçon, cette partition fait référence au roman de James Hilton Lost Horizon (1933), adapté au cinéma par Frank Capra. Le Tombeau des Regrets est, quant à lui, un grand mouvement lent où Guillaume Connesson a été tenté par une écriture très linéaire, presque chorale, d’explorer des sentiments intimes, ceux du temps qui passe, des regrets enfouis et des impossibles retours. Créées sur une courte période entre 2015 (A Kind of Trane) et 2018 (Les Horizons Perdus), ces quatre partitions montrent les multiples facettes d’un compositeur qui puise son inspiration aux sources de l’art savant autant que populaire, sans frontière ni tabou.

 

Pour écouter les podcasts de l’émission, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/le-journal-du-classique/