Grèce : L’Orchestre Armonia Atenea a été dissous à cause de ses dettes impayées

parnassus.at

C’est la fin d’une histoire trentenaire, celle de l’Orchestre Armonia Atenea, projet lancé par la Camerata d’Athènes en 1991 lors de l’inauguration de la salle de concert Megaron, où il était en résidence. Le gouvernement grec a annoncé ce mardi 13 juillet sa dissolution, indique l’Agence France-Presse.

L’Orchestre Armonia Atenea a eu pour directeurs musicaux l’Anglais Sir Neville Marriner, et récemment le Grec Georges Petrou

« La Camerata était un orchestre très important, mais il fallait procéder à la liquidation », a indiqué Lina Mendoni, la ministre de la Culture grecque, ouvrant toutefois la voie à une possible « réactivation de la marque ». Les musiciens de l’orchestre, qui ont fait vivre la formation jusqu’en juin dernier, en continuant de se produire malgré ses déboires financiers, seront transférés vers d’autres institutions culturelles publiques. Ce sera aussi le cas des personnels administratifs. Quant au conseil d’administration, il avait démissionné en 2015 dans la foulée d’impôts et de cotisation d’assurance sociales impayées.

A lire aussi

 

Un déclin provoqué par la crise économique grecque dès 2010, entraînant des coupes dans les financements publics de l’Orchestre Armonia Atenea. La disparition de cet ensemble, au répertoire très large (baroque, musique contemporaine, opéra) est un signal très inquiétant pour le milieu culturel grec, tant il était prestigieux. Il a eu pour directeurs musicaux l’Anglais Sir Neville Marriner, et récemment le Grec Georges Petrou, collaborant avec le violoniste Yehudi Menuhin et le violoncelliste Mstislav Rostropovitch.

Béatrice Mouedine (avec AFP)

 

Retrouvez l’actualité du Classique