Européennes : « Une vague verte se lève en Europe » estime David Cormand, candidat sur la liste EELV

David Cormand, secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts et candidat aux Européennes sur la liste EELV, était l’invité politique ce vendredi 24 mai 2019 de Renaud Blanc, à 8h15. Il voit dans le scrutin du 26 mai prochain la possibilité de changer le centre gravité politique de la Commission européenne

 

Ecologie : changer le centre de gravité politique de l’Europe

« Je constate qu’une vague verte se lève partout en Europe, comme en Allemagne et aux Pays-Bas » a déclaré le secrétaire national d’Europe Ecologie- Les Verts. « Quand on vote écolo, on vote 2 fois. 1 fois pour faire gagner l’écologie et une deuxième fois pour essayer d’influencer les autres. Je suis confiant pour dimanche » a-t-il expliqué. Le candidat aux Européennes estime que « l’avenir de l’alternative à la droite et à l’extrême droite va se construire autour de l’écologie ». Il poursuit : « C’est la 1ère fois depuis le début des élections européennes que la coalition PPE et sociaux démocrates ne suffira pas pour diriger l’Europe : c’est une opportunité sans précédent de changer le centre de gravité politique de l’Europe ». David Cormand a assuré que l’un des enjeux de l’écologie politique était de mettre en place une économie de marché fortement régulée. Il a par ailleurs rappelé que les élections européennes est un scrutin proportionnel : « Ne volons pas aux Français le luxe de voter – non pas avec le pistolet sur la tempe – mais pour leurs idées ! »

Pascal Canfin : « l’idiot utile » de LREM

David Cormand a par ailleurs qualifié l’écologiste Pascal Canfin « d’idiot utile de LREM » : « Il a fait un choix : celui d’influencer La République en Marche. Nicolas Hulot à essayer d’en faire autant, on a vu la conclusion qu’il en a tirée (sa démission) ». Il ajoute : « Pascal Canfin sera minoritaire au sein du groupe libéral au Parlement européen. Ce sera monsieur Decercle, qui est considéré comme un ami du glyphosate à l’instar de Monsanto, qui aura la main dans la liste Renaissance. »

 

Retrouvez l’entretien complet de David Cormand : 

 

Arthur Barbaresi

 

Plus d’article de l’invité politique de Guillaume Durand :