Ensemble Intercontemporain : Pierre Bleuse nommé directeur musical

Crédit: Quentin Chevrier

Henri Loyrette, président du Conseil de l’Ensemble Intercontemporain a annoncé ce jeudi la nomination de Pierre Bleuse au poste de directeur musical. Le chef d’orchestre boulonnais de 44 ans succédera à Matthias Pintscher, en fonction depuis 21013, pour un mandat de quatre ans à partir de la saison 2023/2024.

Pierre Bleuse a obtenu le 1er prix de violon au Conservatoire de Paris

La nomination de Pierre Bleuse, qui succèdera l’année prochaine à Matthias Pintscher en tant que directeur musical de l’Ensemble Intercontemporain (EIC), n’est pas vraiment une surprise. Le jeune chef boulonnais connaît bien la formation parisienne qu’il a dirigée à plusieurs reprises ces dernières années. Pour Olivier Leymarie, directeur général de l’IEC, « son approche de la musique d’aujourd’hui est nourrie de sa connaissance de celle du passé, et sa curiosité — mieux, sa gourmandise — pour toutes les musiques, se doublent d’une énergie et d’un sens du partage extrêmement communicatifs”.

A lire aussi

 

Né en 1977 à Boulogne Billancourt, Pierre Bleuse, fils et frère de musiciens, a débuté par le violon qu’il a étudié au conservatoire de Toulouse puis au CNSMD de Paris (1er Prix en 2002). Après un début de carrière en tant que violoniste, il se consacre, à partir de 2010, à la direction d’orchestre. Cette année, il a été nommé directeur musical de l’Orchestre Symphonique d’Odense (Danemark) et directeur artistique du célèbre Festival Pablo Casals de Prades. Pour Pierre Bleuse, cette nouvelle mission avec l’IEC est une opportunité formidable. « Être au cœur de la création musicale et artistique est le rêve de tout musicien et l’étroite collaboration avec les compositeurs, une chance précieuse. J’aime regarder le futur en évitant le piège muséal à l’intérieur duquel, trop souvent, le monde musical tend à se cloîtrer” a -t-il déclaré.

L’Ensemble Intercontemporain récompensé par un Grammy Award en 2006

L’Ensemble Intercontemporain, créé par Pierre Boulez en 1976, est une formation instrumentale d’une trentaine de musiciens, spécialisée dans l’interprétation des œuvres des XXe et XXIe siècle. Associée avec l’IRCAM (Institut cofondé par Pierre Boulez en 1974), l’IEC est en résidence à la Philharmonie de Paris depuis 2015 et a obtenu un Grammy Award (Meilleure prestation de musique de chambre) en 2006.

A lire aussi

 

D’ici la fin de l’année l’Ensemble Intercontemporain se produira ce soir à la Cité de la musique à Paris pour un « Grand soir numérique » et le mardi 7 décembre à Romainville (93) pour une soirée « Danse, musique et migration » avec des chorégraphies d’Anna Chirescu et Grégoire Schaller sur des musiques de Béla Bartók, Paul Hindemith et György Ligeti. 

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique