Covid 19 : 66% des Français convaincus que la crise va transformer leur vie, une tendance à la hausse

No Com, cabinet de conseil en communication stratégique, vient de publier son tableau de bord de la Transformation de la France, comme chaque semestre. Cette enquête Ifop, réalisée pour Radio Classique et les Echos intervient dans un contexte hors norme, marqué par la pandémie mondiale de la Covid 19. Comment les Français ont-ils perçu cette crise ? Quelles sont leurs attentes ? Voici quelques éléments de réponse.

 

6 Français sur 10 prévoient un impact négatif de la crise du coronavirus

Premier enseignement de cette enquête, le sentiment que la crise du coronavirus va transformer leur vie a gagné du terrain chez les Français interrogés. Alors qu’ils étaient 63% en juin 2020, ils sont désormais 66% à être convaincus que la crise va les marquer durablement, surtout chez les chômeurs et les moins de 25 ans. Un pronostic pessimiste qui a gagné une majorité de Français, 6 sur 10 prévoient un impact négatif de la crise de la Covid, en hausse de 15% sur 6 mois.

 

A lire aussi

 

Malgré la crise, une majorité de Français (55%) continue de vouloir une transformation de la France en profondeur, ce qui n’empêche pas 64% des personnes interrogées (+5 points par rapport à juin 2020) d’afficher son pessimisme quant à l’avenir du pays. D’ailleurs les connotations négatives de la transformation arrivent à des niveaux record, avec des mots qui lui sont associés tels que « inquiétude », « méfiance », « scepticisme », « lassitude ».

 

7 Français sur 10 affirment que la transformation de la France opérée depuis 3 ans a eu des conséquences négatives

Alors la France s’est-elle transformée depuis 3 ans ? 39% des personnes interrogées répondent « oui », en hausse de 6 points depuis décembre 2019, mais près de 7 Français sur 10 affirment que cette transformation a eu des conséquences négatives, aussi bien au niveau national que personnel. Pour sortir de cette spirale, les personnes interrogées par Ipsos pour No Com pointent 4 conditions : par ordre d’importance : « le souci de la justice et de l’égalité dans les réformes », « une volonté de transparence et d’explication des réformes », « une capacité à proposer une vision et un cap clair pour justifier les réformes » et « le courage de mener des réformes difficiles et nécessaires ». Parmi les priorités pour la transformation en 2021, « relocaliser des usines en France », « soutenir les PME face à la crise » et « augmenter les bas salaires ». On notera la forte hausse (+12 points) de la lutte contre l’islamisme radical, désormais en 5ème position.

Béatrice Mouedine

 

Ecoutez Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, commenter le tableau de bord No Com, et en particulier ce pessimisme affiché par les Français : 

 

Retrouvez l’actualité du Classique