Bio : La filière est-elle menacée en France ?

istock

La croissance de la consommation de lait bio qui était d’environ 15 à 20 % chaque année, s’est brutalement arrêtée. Les consommateurs seraient de plus en plus réticents à payer le surcoût qu’engendre une production biologique.

La production de lait bio a augmenté de 12%, mais la demande ne suit pas

C’est la même tendance pour les œufs et certains légumes, le secteur enregistre de forts déséquilibres entre l’offre de plus en plus abondante et la demande. Alors que faire du trop-plein ? Quelles stratégies pour remédier au problème ? La production de lait bio a augmenté de 12%, mais la demande ne suit pas. Les ventes sont même en baisse. Pour écouler ce surplus, Lactalis, leader français des produits laitiers est contraint de déclasser quasiment un tiers de ses bouteilles de lait bio en lait conventionnel. Certaines coopératives dissuadent même les éleveurs de se convertir au bio, explique Antoine Auvray du Cniel, le Centre national interprofessionnel de l’économie laitière. Les agriculteurs qui s’installent optent souvent pour des productions sans produits chimiques. Pour éviter les saturations du marché les coopératives tentent donc de limiter les conversions d’exploitations traditionnelles en exploitations bio, y compris via des aides financières.

A lire aussi

 

Pour la Fédération nationale de l’agriculture biologique, la filière n’a pas atteint un plafond de verre. Il y a d’autres débouchés à explorer selon Philippe Camburet, son président : « la commande publique n’est malheureusement pas au rendez-vous. On sait très bien que les produits laitiers sont faciles à introduire dans la restauration et auprès des cantines scolaires notamment. C’est ce qu’on attend des pouvoirs publics ». Il souhaite aussi que l’Etat s’engage sur plus de communication autour des bienfaits de la culture biologique, ce qui stimulerait la demande. Selon l’Agence Bio, le nombre de fermes bio a encore progressé de 13 % en 2020, pour atteindre 53 483. Le mouvement s’est poursuivi au premier semestre 2021.

Emilie Valès

Ecoutez le reportage d’Emilie Valès : 

 

Retrouvez les Infos du jour