Guerre en Ukraine : Un pianiste joue une touchante mélodie dans les ruines de Kharkiv

YouTube : Serhii Romenskyi via Storyful

Kharkiv a été en grande partie détruite par les bombardements de l’armée russe depuis deux mois, mais dans la 2ville ukrainienne, située dans l’est du pays, la vie continue et les musiciens n’hésitent pas à braver le danger pour jouer dans la rue. Mi-avril, c’est un pianiste qui a joué devant les ruines de la Maison du Travail au cœur de la ville.

Jaroslav Korolev a joué des morceaux du compositeur ukrainien Yury Vesnyak

À Kharkiv, 2ville d’Ukraine, régulièrement bombardée depuis plus de deux mois par l’armée russe, des musiciens n’hésitent pas à se produire dans divers endroits, malgré le danger, pour faire partager leur amour de la musique. On a ainsi pu voir le violoncelliste Denys Karachevtsev jouer du Bach dans plusieurs rues de la ville, mais aussi la violoniste Vera Lytovchenko dans un abri anti-bombes, un quintette à corde dans une station de métro ou encore un jeune guitariste devant le Palais du travail.

A lire aussi

 

C’est également devant ce bâtiment, totalement ravagé par les bombes, sur la place de la Constitution que, le 14 avril, que le pianiste Yaroslav Korolev a donné un petit récital au cours duquel il a notamment joué des morceaux du compositeur ukrainien Yury Vesnyak. Une représentation filmée par un producteur de musique Sergei Romensky qui a mis en ligne la vidéo qui montre le contraste entre la douceur de la musique jouée par pianiste Yaroslav Korolev et la violence dont la ville a été victime.

L’armée ukrainienne a repris 3 localités proches de Kharkiv

À Kharkiv, dont plus de la moitié des 1,5 million d’habitants ont fui depuis le début de l’intervention de l’armée russe, on estime que les bombardements ont fait plus de 500 morts et on détruit, selon le maire de la ville, plus de 1 600 bâtiments. Malgré tout, la ville résiste et ce week-end on a appris que 3 localités situées au nord de la ville ont été reprises par les forces armées ukrainiennes mais Kharkiv reste partiellement bloquée par les forces russes, notamment présentes au nord-ouest et qui renforcent leurs positions au sud de la ville où le trafic ferroviaire est bloqué.

Philippe Gault

 

 

Retrouvez l’actualité du Classique