Juan Diego Florez samedi soir sur Radio Classique à 21 heures, pour un récital exceptionnel depuis la Grange au Lac

Juan Diego Florez est l’un des plus grands ténors actuels, depuis plus de 20 ans il mène une brillante carrière. Le récital qu’il a donné le dimanche 27 juin aux Rencontres Musicales d’Evian, et que vous propose Radio Classique samedi à 21 heures, est le reflet de son talent et de son éclectisme.

Du Bel canto à Cucurrucucu paloma, en passant par Gounod et Puccini

Accompagné du pianiste Vincenzo Scalera il a interprété des airs de Rossini, extraits d’Il Signor Bruschino et de La Pietra del paragone, ainsi que le célèbre “Una furtiva lagrima” de L’Elixir d’amour de Donizetti. De ce dernier compositeur, Juan Diego Florez a par ailleurs chanté l’air “Fra poco a me ricovero” d’Edgardo dans Lucia di Lammermoor. Verdi était également au programme avec l’air d’Alfredo “De miei bollenti spiriti” de La Traviata. Puis il a également interprété plusieurs airs du répertoire français, “Vainement, ma bien aimée” du Roi d’Ys d’Edouard Lalo, “Ah ! Lève-toi soleil” de Roméo et Juliette et “Salut ! Demeure chaste et pure” de Faust de Gounod, ainsi que “Pourquoi me réveiller” de Werther de Massenet.

A lire aussi

 

Retour ensuite à l’opéra italien, avec Puccini : “Avete torto !” de Gianni Schicchi et “Che gelida manina” de La Bohème. Fidèle à ses habitudes, Juan Diego Florez a offert plusieurs bis en s’accompagnant à la guitare, chantant notamment le célèbre Cucurrucucu paloma. Puis il a terminé son récital avec « Nessun dorma” de Turandot de Puccini, accompagné par Vincenzo Scalera. Ce concert sera présenté par Laure Mezan. Les Rencontres Musicales d’Evian est un festival de la Grange au Lac, une scène Evian Resort.

Jean-Michel Dhuez

Retrouvez l’actualité du Classique