Métro parisien : Quel grand changement interviendra à l’automne ?

Voici ce que vous pouvez lire dans les pages Capitale du Parisien-Aujourd’hui en France : le ticket de métro va disparaître. Plus exactement le carnet de ticket. Il s’en vend pourtant 700 millions par chaque année.

Le ticket à la pièce restera en vente au prix d’1.90 euros

Selon ceux qui l’ont décidé, le ticket de métro pollue, il n’est pas pratique et qu’il est surtout concurrencé par le Pass Navigo et le téléphone. Le carnet connaîtra un arrêt progressif à partir du mois de septembre 2021, sa vente en automate sera progressivement arrêtée entre octobre 2021 et janvier 2022 pour une disparition programmée en mars 2022. Pour les accros au ticket chic et choc, le ticket à la pièce restera en vente, au coût prohibitif d’1 euro 90. Evidemment, si vous êtes vieux, que vous n’avez pas de portable et que la commande d’un passe Navigo vous paraît compliqué, eh bien ce sera tant pis pour vous !

 

A lire aussi

 

Voilà c’est ca le nouveau monde, qui se précise dans la même page du Parisien avec l’adjoint à la maire de Paris David Belliard qui explique ce qu’il faut savoir de la piétonisation du cœur de Paris en 2022. On pourra toujours s’y rendre en voiture, mais avec de bonnes raisons. Le transit en scooter, en utilitaire ou en auto dans le cœur de Paris ne sera plus autorisé. La zone va ressembler à celui de Rome, de Milan, de Madrid. Les édiles municipales appellent ça la zone apaisée. Rendez-vous en 2022 pour la première évaluation de cette piétonisation du centre.

David Abiker

Retrouvez l’actualité du Classique