Covid 19 : Recherche d’un médicament d’un côté, aromathérapie de l’autre, peut-on parler de fracture médicale ?

Istock

Le Parisien publie un excellent papier ce matin sur la recherche d’un médicament contre le Covid 19. La presse positive ce matin et puisque le vaccin patine, on se tourne vers les médicaments.

Covid 19 : Le Parisien dévoile comment les chercheurs testent les nouveaux traitements

Il y a d’abord ceux qui marchent comme la Dexaméthasone qui réduit la mortalité de 21 %. Et puis il y a les anticorps monoclonaux qui sont des anticorps de synthèse qui empêchent le virus d’entrer dans les cellules. Et puis il y a dans le Parisien toujours ce schéma, complètement dingue, qui montre comment on fabrique aujourd’hui des cobayes pour tester les nouveaux traitements.

 

A lire aussi

 

On nous explique comment un mini poumon est développé a partir d’une cellule pulmonaire prélevée sur un vrai patient. Les scientifiques font grandir cette cellule, lui injectent le coronavirus, testent différents traitements sur ce mini poumon infecté et ensuite comparent le résultat des traitements injectés.

 

La Coordination santé libre prône l’hydroxychloroquine, l’aromathérapie ou l’homéopathie

Libération de son côté, explique comment la Coordination santé libre qui prétend représenter 30 000 médecins a mis en ligne sur internet un protocole de soins préventifs au Covid 19 avant hospitalisation, laquelle propose l’utilisation de plusieurs médicaments dont l’hydroxychloroquine ou de l’acuponcture, de l’aromathérapie ou encore de l’homéopathie.

 

A lire aussi

 

Derrière la promotion en ligne de ces cocktails dont l’efficacité est contestée par la médecine officielle on retrouve les mêmes médecins et scientifique associés de près ou de loin au documentaire Hold Up. Bref, vous avez désormais l’information médicale officielle et l’information sous-terraine. Chacun ses solutions, on parlait de l’archipellisation de la République, du séparatisme religieux, eh bien on pourrait aussi bien parler de la fracture médicale.

David Abiker

 

 

Retrouvez l’actualité du Classique