Aurélie, 27 ans, en grève de la faim pour pouvoir vivre de son travail

Elle fait une grève de la faim pour protester contre sa situation de travailleur pauvre !
Aurélie a 27 ans, et dénonce une situation dans laquelle elle gagne moins d’argent en travaillant, qu’en restant chez elle… Depuis le 6 février, chaque jour où elle ne travaille pas, elle va devant la mairie d’Auxerre avec ses pancartes pour réclamer « le droit de vivre de son travail ». Un appel fort, pour un cas qui est loin d’être isolé.

Les explications de Charlotte Gauthier.