Claude Guéant est en prison, l’ancien ministre de l’Intérieur doit 115 000 euros à l’état

Coyau/ wikimedia commons

Claude Guéant a été incarcéré, c’est une première pour un ancien ministre de l’Intérieur. L’ancien ministre de Sarkozy, a dormi à la prison de la Santé, à Paris. Il n’a pas payé à temps son amende et les dommages et intérêts dans le cadre de l’affaire des primes en liquide.

Claude Guéant rembourse 3 000 euros chaque mois, c’est plus de la moitié de sa retraite

Claude Guéant a été condamné en 2017 à deux ans de prison dont un avec sursis dans cette affaire de détournement de fonds public dite des « primes de cabinet ». Les faits remontent à 2002-2003 lorsqu’il était directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy. Il s’était versé des primes en liquides piochant dans une caisse de la place Beauvau dédiée aux policiers. Selon l’accusation, Claude Guéant touchait 5 000 euros par mois en plus de son salaire.

A lire aussi

 

Il a donc été condamné pour détournement de fond publics d’une peine de prison et d’une amende et l’ex-ministre de l’Intérieur doit encore 115 000 euros à l’état. La justice estime que le remboursement tarde un peu et reproche aussi à l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy d’avoir versé une somme à ses enfants et pas au trésor public. Pour l’avocat de Claude Guéant, cette incarcération est très sévère. Claude Guéant rembourse 3 000 euros chaque mois, c’est plus de la moitié de sa retraite. Il attend que les médecins de la maison d’arrêt attestent que l’âge de Claude Guéant (bientôt 77 ans) et son état de santé sont incompatible avec une détention. Son nom apparaît par ailleurs dans d’autres dossiers judiciaires. Il est poursuivi avec d’autres proches de Nicolas Sarkozy dans l’affaire dite des sondages de l’Elysée.

Victoire Faure

Ecoutez les explications de Victoire Faure : 

 

Retrouvez les Infos du jour