Vexations : Une oeuvre d’Erik Satie qui dure entre 14 et 28 heures !

Erik Satie, compositeur des Gymnopédies, anticonformiste notoire, provocateur pince-sans-rire atteint de certaines lubies (après sa mort on a retrouvé une centaine de parapluies, encore emballés dans sa chambre), fut très malheureux de l’échec de sa passion pour la peintre Suzanne Valadon. Cet échec le poussa peut-être à composer, en 1893, Vexations.

John Cage monta cette monumentale pièce lors d’une exécution durant 18h40 !

Vexations est une œuvre pour piano dont l’interprétation varie entre 14 et 28 heures, avec la répétition 840 fois de suite, sur un tempo lent et sans s’arrêter, d’un motif musical et de ses harmonisations … Satie avait noté en exergue : « il sera bon de se préparer dans le plus grand silence, par des immobilités sérieuses ».

A lire aussi

 

En septembre 1963, au Pocket Theatre de New York, le célèbre compositeur expérimental John Cage l’a joué avec une succession de dix pianistes. Huit critiques du New York Times se sont eux relayés toutes les deux heures. Vexations dura 18h40 et, comme souhaité, sans interruption !

Christian Morin

Chaque mois, Christian Morin vous donne rendez-vous pour découvrir son dessin, lié à la musique classique, en partenariat avec le magazine Notre temps !

 

Retrouvez Les Dessins de Christian Morin