« Travel ban » : Les Etats-Unis rouvrent leurs frontières aux voyageurs vaccinés

istock

Les Etats-Unis rouvrent leurs portes aux voyageurs vaccinés. Après dix-huit mois de « Travel ban », Washington a enfin décidé à partir du 1er novembre, de lever l’interdiction qui frappait notamment les Européens. Une étape importante dans la chronique de la pandémie.

Le « Travel ban » avait été mis en place dès mars 2020

Cette réouverture a quelque chose de symbolique. Elle referme une parenthèse ouverte dès mars 2020, au moment où la première vague du Covid a déferlé sur l’Europe. La pandémie est loin d’être terminée mais la possibilité, notamment pour les voyageurs transatlantiques de se déplacer à nouveau sans entrave ou presque dès lors qu’ils sont vaccinés, s’apparente à une forme de retour à la normale. Cette décision est aussi essentielle sur le plan économique. Pour de nombreux secteurs qui marchent encore au ralenti, c’est la promesse tant attendue de renouer avec l’activité d’avant crise.

 

A lire aussi

 

 

Le marché nord-américain représente 40% du chiffre d’affaires long-courrier de Air France-KLM

Les grandes compagnies aériennes se sont d’ailleurs immédiatement réjouies à l’annonce de la fin prochaine du « Travel ban ». Pour un groupe comme Air France-KLM par exemple, le marché nord-américain représente 40% du chiffre d’affaires long-courrier. La reprise des vols transatlantiques est donc une formidable nouvelle. Au-delà du secteur aérien, c’est tout un flux d’échanges business qui va pouvoir reprendre. De quoi alimenter encore un peu plus le réservoir de la reprise. Pour que le Covid soit derrière nous, au moins sur le plan économique, il faudrait que la Chine rouvre ses portes dès maintenant. Pour cela, il n’existe aucun calendrier tant la fermeture des frontières imposée par la situation sanitaire semble désormais se confondre avec la volonté des autorités de mieux contrôler le pays et sa population.

François Vidal

 

Retrouvez l’actualité du Classique