Qui est Kate Bingham, qui a assuré le succès de la vaccination britannique ?

source : LinkedIn

Kate Bingham, celle qui a assuré le succès de la vaccination britannique, vient du monde de la finance. C’est grâce à cette femme de 55 ans que le Royaume Uni a déjà vacciné près de la moitié de sa population. C’est aussi grâce à elle qu’il a sécurisé très tôt 407 millions de doses de vaccin.

Kate Bingham ne connaissait rien au vaccin

Pendant six mois elle a supervisé la task force UK Vaccine Taskforce, et elle est partie une fois sa mission accomplie. Le Daily Mail parle de la brillante héroïne de notre triomphe sur les vaccins. Lisez ce papier des Echos. Kate Bingham n’a pas été payée, la structure légère qu’elle a supervisé ne dépend pas du ministère de la Santé mais de celui de l’Energie et des Entreprises, la dame rapportait directement à Boris Johnson, pas d’administration intermédiaire. Elle a été recrutée parce que c’est une spécialiste des gros investissements dans le domaine de la santé, elle a lancé des médicaments contre les cancers.

 

A lire aussi

 

Last but not least, elle ne connaissait rien au vaccin. En revanche elle avait un gros carnet d’adresse et connaissait bien le secteur de la santé. C’est elle qui refuse de participer au programme européen d’achat de vaccin, aux Echos elle confie : quand vous avez 58 personnes en copie d’un mail vous savez que vous n’allez pas pouvoir prendre de décision rapide. Résultat : quand l’Union européenne repousse fin août la signature d’un deal, les Britanniques ont signé un accord avec les grands labos depuis trois mois. Ses critères : la disponibilité rapide de vaccins efficaces. Peu importe le prix. Et dans cette course au vaccin Kate Bingham livre son secret : nous avons voulu faire figure de meilleur client face aux laboratoires. Concrètement, ça veut dire quoi ? Elle offre aux labos un fichier de 360 000 Britanniques prêts à tester les vaccins, elle garantit qu’ils ne seront pas poursuivis judiciairement s’il y a un pépin. Voilà, portrait génial dans les Echos de cette dame qui devrait être anoblie par la Reine à la fin du mois de juin.

David Abiker

 

 

Retrouvez l’actualité du Classique