Paris : La SNCF fait la chasse aux urinoirs sauvages en utilisant le nudge management

©TeaMeister/Flickr

La chasse aux urinoirs sauvages fait la une du Parisien-Aujourd’hui en France. Malgré la société de surveillance généralisée, la SNCF a bien du mal à dissuader les usagers de se soulager de manière sauvage dans les couloirs de la gare du Nord.

Une fresque avec des gens qui font oohh quand vous faites pipi là ou il ne faut pas

Leur activité est si intense que leur miction sur la voie publique font régulièrement tomber en panne deux escalators, c’est écrit dans le Parisien-Aujourd’hui en France. Pour dissuader ces hommes -car ce sont principalement des hommes-, la SNCF utilise donc les sciences comportementales, ce que les Anglo-saxons appellent le nudge management, une méthode découverte par deux Prix Nobel qui prétend modifier les comportements sans contraintes. Exemple avec cette fresque dans un couloir de la gare du Nord. Elle représente un public, qui pourrait être celui d’un match de foot.

 

A lire aussi

 

Le public vous regarde et il crie Oooh ! C’est une peinture, mais cette représentation du regard d’autrui est sensée dissuader les gens de se soulager dans les couloirs. Une experte en nudge explique que pour protéger les endroits de l’incivisme il faut leur donner une identité sonore, une couleur, d‘où la fresque des gens qui font oohh quand vous faites pipi là ou il ne faut pas. Et c’est tout le paradoxe français qui éclate ici. Il y a plus de caméra, de patrouille de surveillance, de messages débilitant sur les murs de Paris, que de lieux où se soulager ! Que penser d’une ville où il est plus facile de trouver des vélos et une trottinettes que des toilettes publics ? Pour moi c’est un mystère..

David Abiker

 

 

Retrouvez l’actualité du Classique