Les Français expriment un « rejet de la politique d’Emmanuel Macron » estime Nicolas Bay

Nicolas Bay était l’invité de Guillaume Durand ce mardi 12 novembre 2019, à 8h15. A deux ans et demi de l’élection présidentielle, l’eurodéputé RN estime que « dans le rejet d’un match retour en 2022, les Français expriment surtout une rejet de la politique qui est menée aujourd’hui et qui les fait souffrir. »

Marine Le Pen a la capacité de porter une alternative à Emmanuel Macron.

« Marine Le Pen fait incontestablement partie des personnalités qui représentent la solidité politique, la constance dans les convictions et la capacité à porter une alternative à un président de la République qui avait promis le nouveau monde. Tout le monde voit bien aujourd’hui que ce nouveau monde était une farce, une escroquerie intellectuelle qui a abouti au pire de la droite et de la gauche cumulées » lance Nicolas Bay. L’eurodéputé RN estime que « les Français expriment un rejet de la politique portée par Emmanuel Macron ». « Il y a deux lignes politiques qui s’affrontent clairement. Emmanuel Macron qui défend le mondialisme, allez toujours plus loin dans la dérégulation économique, dans l’immigration massive, dans l’intégration et le fédéralisme européen. Et nous qui défendons : la résurgence de l’identité, les nations, et la protection. Il assure que le chef de l’Etat a un très « faible socle de Français qui soutiennent sa politique et notre rôle à nous est d’être l’alternative ».

Marche contre l’islamophobie : « le pire de la gauche et de l’islamisme »

« Il n’y a pas d’islamophobie dans notre pays » déclare Nicolas Bay. Il estime que la manifestation contre l’islamophobie de dimanche dernier donnait à voir « le pire de l’islamisme et de l’extrême-gauche ». L’eurodéputé fait notamment référence aux manifestants qui ont scandé ‘Allah akbar’. Il pointe la responsabilité de leaders politiques présents comme Jean-Luc Mélenchon : « C’est un scandale et une honte ». Il accuse par ailleurs  « certains islamistes d’essayer d’utiliser une posture victimaire pour développer leur propagande » 

 

Arthur Barbaresi 

 

Plus d’articles de l’invité politique de Guillaume Durand