Le Château de Barbe-Bleue par l’Orchestre de l’Opéra de Lyon, ce vendredi à 20h30 sur Radio Classique

©Stofleth

Radio Classique vous emmène à l’opéra, vendredi à 20h30, avec Le Château de Barbe-Bleue de Béla Bartók joué par l’Orchestre de l’Opéra de Lyon sous la direction de Titus Engel

Zoltan Kodaly : « Cette œuvre est un volcan musical qui fait éruption pendant soixante minutes de tragédie condensée »

C’est à l’Opéra de Lyon qu’a été enregistré l’unique opéra de Béla Bartók : Le Château de Barbe-Bleue. Composé en 1911, il n’a été créé qu’en 1918, à l’Opéra de Budapest. La Commission des Beaux-Arts de Budapest avait refusé l’ouvrage, en estimant qu’il était « injouable ». Le livret, tiré du conte de Charles Perrault, a été écrit par un jeune poète hongrois, Béla Balazs, qui l’a proposé à Bartók, mais aussi à Zoltan Kodaly. Ce dernier a décliné la proposition, laissant la voie libre à Bartók. Le Château de Barbe-Bleue est un opéra en un acte, mettant en scène deux personnages : le Duc Barbe-Bleue et Judith, sa quatrième épouse. Judith se trouve dans une immense pièce du château de son mari, entournée de sept portes. En dépit des mises en garde de Barbe-Bleue, elle va ouvrir toutes les portes. La dernière, celle de la chambre des trois premières épouses de Barbe-Bleue, lui sera fatale.

A lire aussi

Il n’y a pas à proprement parler d’action, l’orchestre jouant un rôle primordial en accompagnant la progression dramatique de l’ouvrage. « C’est un volcan musical qui fait éruption pendant soixante minutes de tragédie condensée » affirmait Kodaly à propos de la partition. Le Château de Barbe-Bleue a été enregistré le 28 février dernier avec la soprano Victoria Karkaceva dans le rôle de Judith, et le baryton-basse hongrois Kàroly Szemerédy dans celui de Barbe-Bleue. L’Orchestre de l’Opéra de Lyon est dirigé par le chef suisse Titus Engel. Cette soirée sera présentée par Jean-Michel Dhuez.

Retrouvez ici le concert (du 01/05 au 01/06)

Retrouvez l’actualité du Classique