Larousse 2023 : Emmanuelle Haïm, Misty Copeland et Akram Khan font leur entrée

leconcertdastree.fr

Le Petit Larousse illustré 2023 sera disponible à partir du 15 juin. Cette édition du dictionnaire de référence, avec Le Robert, qui fête ses 170 ans, intègre cette année 150 nouveau mots et une quarantaine de noms de personnalités parmi lesquelles la claveciniste et cheffe d’orchestre Emmanuelle Haïm et les danseurs Misty Copeland et Akram Khan.

NFT et wokisme parmi les nouveaux mots du Petit Larousse

Parmi les plus de 64 000 mots référencés cette année par le Petit Larousse (80 000 sur le site internet), 150 nouveaux font leur entrée. C’est la cas notamment pour des mots très utilisés en 2022 mais souvent obscurs dans leur définition ou dans leur interprétation. On pense notamment aux fameux NFT, jetons non fongibles en français, au wokisme, idéologie fondée sur les questions d’égalité, de justice et de défense des minorités.

A lire aussi

 

Dans la catégorie noms propres (28 000 références, les amateurs de sport retiendront l’entrée de Kylian Mbappé, l’attaquant star de l’équipe de France et du PSG ou de Julian Alaphilippe, double champion du monde de cyclisme. Les amateurs de musique et de danse classique se satisferont de 3 nouvelles arrivées, une musicienne/cheffe d’orchestre française, une danseuse étoile américaine et un danseur et chorégraphe anglais.

 

Le chorégraphe Akram Khan en mai au Châtelet et en juin au Théâtre des Champs-Élysées

La claveciniste et cheffe d’orchestre Emmanuelle Haïm se voit honorée alors que Le Concert d’Astrée, l’ensemble musical et choral spécialisé dans la musique baroque qu’elle a créé, vient de fêter ses 20 ans. Née en 1962 à Paris, Emmanuelle Haïm, après une formation de pianiste, organiste et claveciniste, s’est tournée vers la direction d’orchestre dès le début des années 2000 sur les conseils de Sir Simon Rattle. Le 13 mai, elle dirigera à Madrid l’Orchestre National d’Espagne dans un concert consacré à Georg Friedrich Haendel.

A lire aussi

 

Deux danseurs étrangers font également leur entrée dans le Petit Larousse. Juste récompense pour Misty Copeland, 39 ans, 1ère artiste afro-américaine nommée, en 2015, danseuse principale (étoile) de l’American Ballet Theatre à New York. Consécration également pour Akram Khan, 47 ans, danseur et chorégraphe anglais originaire du Bangladesh qui va se produire au Théâtre du Châtelet avec sa compagnie dans sa nouvelle création Jungle Book reimagined jusqu’au 26 mai puis en solo au Théâtre des Champs-Élysées du 6 au 8 juillet.

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique