Jean-Philippe Thiellay veut réconcilier l’opéra avec la société d’aujourd’hui

A l’occasion de la publication de son livre L’opéra, s’il vous plaît, aux éditions Les Belles Lettres, Jean-Philippe Thiellay sera, ce mercredi 5 janvier à 20h, l’invité du Journal du classique.

Art lyrique en péril : « des solutions existent », assure Jean-Philippe Thiellay

L’opéra n’est pas immortel nous rappelle Jean-Philippe Thiellay à travers un vibrant plaidoyer pour l’art lyrique, dans lequel celui qui fut, de 2014 à 2020, le directeur adjoint de l’Opéra National de Paris – avant de prendre la direction du Centre national de la musique – témoigne de son amour pour cet art découvert dès l’enfance et de son inquiétude face à un avenir qui semble aujourd’hui si fragile. Car les grandes institutions lyriques font face, depuis des années, à une crise – entamée avant même la pandémie – tant politique, économique que sociétale et esthétique.

A lire aussi

 

« Provoquer un débat et, peut-être, une prise de conscience et un sursaut », tel est l’objectif de ce passionnant ouvrage publié récemment aux éditions Les Belles lettres. Jean-Philippe Thiellay reviendra ce soir sur les raisons ayant conduit l’art lyrique vers une telle mise en péril et nous livrera sa réflexion sur les nouveaux défis à relever pour réconcilier l’opéra avec la société d’aujourd’hui. « Des énergies se manifestent avec une force formidable et des solutions existent. De leur mise en œuvre dépend la survie de cette forme d’art pluricentenaire » nous dit-il.

Laure Mézan

Retrouvez l’actualité du Classique