Et si la musique était enfin dotée de son Centre national ?

« Il est temps de rationaliser, d’adapter, et de renforcer nos outils de soutien, d’accompagnement et d’observation de la filière musicale ».

C’est une rentrée en musique qui s’annonce au ministère de la Culture ! Franck Riester reprend le dossier quasi historique du Centre national de la musique et compte bien y venir à bout !

La musique au cœur des pratiques culturelles françaises

En 2019, la musique est le dernier art vivant sans Centre national… Quel constat étonnant lorsque l’on sait qu’elle est la première pratique culturelle des Français et la deuxième industrie culturelle !
Le défi est clair : profiter du dynamisme économique et du rayonnement international de la musique française, tout en la protégeant des risques liés à la diversité qui la caractérise.
Ce sont précisément ces ambitions que poursuit la création du Centre national de la musique, envisagé comme une « maison commune » au service de « l’ensemble de la filière musicale ».

Missions de soutien et d’accompagnement pour le Centre national de la musique

La création de cette structure poursuit un objectif d’abord économique. Il s’agit de doter la filière de moyens suffisants pour promouvoir la diversité musicale et favoriser l’innovation. Le Centre aura également une mission d’observation et de prospective.

Le fonctionnement devrait être facilité par le regroupement au sein du Centre de structures déjà existantes. Les quatre composantes de la musique -création, spectacle vivant, musique enregistrée et édition musicale- y seront représentées.

Le projet bénéficie d’un soutien unanime des entreprises de la musique qui attendent la naissance de l’homologue du CNC depuis 2011 !

Le comité opérationnel du futur Centre national de la musique sera présidé par Catherine Ruggieri, le lieu n’a cependant pas encore été communiqué. Le texte doit être examiné le 17 septembre 2019 par la commission mixte paritaire. La création du Centre national de la musique est envisagée au 1er janvier 2020.

 

Joséphine de Gouville

 

Retrouvez l’actualité du Classique :