Emmanuelle Haïm, Sandrine Piau et Tim Mead sont dans le Journal du Classique

Ce mardi 16 avril à 20 heures, Laure Mézan reçoit la cheffe Emmanuelle Haïm, la soprano Sandrine Piau et le contre-ténor Tim Mead

A l’affiche du festival de Pâques dans un programme intitulé Desperate lovers consacré aux plus beaux airs de Haendel.

Jalousie, pardon, passions dévorantes et lamentations, le compositeur – Allemand de naissance, Anglais d’adoption – illustre à la perfection lacis et turpitudes du plus intense des sentiments.

Les voix voltigent, émeuvent ou déplorent

Soutenues par les archets et les vents du Concert d’Astrée, les voix voltigent, émeuvent ou déplorent, convoquant les personnages de Rinaldo, Alcina ou Rodelinda, chantés à l’époque par les meilleures cantatrices italiennes, qui ont contribué à la notoriété exceptionnelle de Haendel, depuis son premier opéra londonien en 1711 jusqu’à sa mort en 1759.

 

Pour écouter les podcasts de l’émission, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/le-journal-du-classique/