Didier Raoult désavoué par sa fille médecin, récit d’une querelle familiale

ISA HARSIN/SIPA

La famille Raoult lave son linge sale en public aujourd’hui, et c’est le Monde daté du 13 janvier qui raconte sur la longueur plus qu’une querelle scientifique père/fille, une vraie rupture entre la fille et son papa.

La fille de Didier Raoult attaque pour diffamation un collaborateur de son père

L’article pose ainsi les débuts d’une histoire pas banale : en 2020, dès le début de la pandémie, la fille du premier mariage de Didier Raoult, a intégré les unités Covid-19 pour prêter main-forte à ses collègues. Elle est spécialiste en médecine vasculaire à l’hôpital public de Sainte-Marguerite à Marseille. Gardes au Samu, oxygénothérapie à haut débit, la jeune femme s’est épuisée comme tant d’autre à sauver des patients qui décompensaient en une journée. Elle connaît les ravages causés par le coronavirus. Son regard sur les prises de position de son géniteur, comme elle l’appelle en privé, devient chaque jour plus sévère.

A lire aussi

 

Ariane Chemin et Gilles Rof du Monde révèlent ainsi que la fille va citer en comparution immédiate pour diffamation un des proches collaborateurs de son père qui défend la réputation de Raoult sur les réseaux sociaux. Des réseaux sociaux justement occupés par les ultra supporters de Raoult qui n’hésiteront pas à relayer ce tweet qui vise la fille de Raoult : « Magali le vilain petit canard », tweetent et retwittent les pro-Raoult, « dans une famille de chênes brillants, il y a forcément des glands ». La fille est persuadée que le lieutenant de son père se cache derrière l’agressivité des réseaux sociaux. Elle ne veut pas en faire une affaire de famille mais de principe, au nom des médecins qui ont dû fermer leur compte à force d’être attaqués sur les réseaux sociaux par les partisans du professeur Marseillais.

David Abiker

 

Retrouvez la Revue de presse