Beethoven : Sa statue à Bonn déboulonnée

Pixabay

Suite à une évaluation effectuée à l’automne 2020, le piédestal et la statue de Ludwig van Beethoven, érigés devant le bureau de poste sur la Münsterplatz de Bonn sa ville natale, ont été enlevés en vue de leur restauration. Le monument, très abîmé, avait été inauguré en 1845, à l’occasion des 75 ans de la naissance du compositeur allemand et sa dernière rénovation remonte à 1963.

La restauration de la statue de Beethoven doit être terminée à la fin de l’été 2022

Sur recommandation de la direction municipale des bâtiments de la ville de Bonn, le monument Ludwig van Beethoven a été emporté en vue d’une restauration complète. En début de semaine, des engins spécialisés ont soulevé puis déposé sur des remorques la statue de 3,2 tonnes et le piédestal de 3,4 tonnes qui ont été transportés jusqu’à l’atelier spécialement installé à proximité de la ville natale du grand compositeur allemand. Seul le socle en béton, lui aussi abîmé, sera réparé sur place. Les travaux doivent durer jusqu’à la fin de l’été 2022.

A lire aussi

 

Cette restauration a été décidée suite à une expertise réalisée en 2020. L’état du monument était en effet déplorable. 60 ans après sa dernière rénovation, le monument avait subi les affres du temps, et pas seulement de celui qui passe. La corrosion due à la pluie, tout comme les fientes de pigeons, ont en effet considérablement altéré le bronze de la statue, et des graffitis recouvraient des parties du piédestal dont certaines plaques commémoratives se détachaient.  

Schumann et Liszt se sont investis personnellement pour la création du monument

Le site Bonn.de raconte que la statue de Ludwig van Beethoven, commandée au sculpteur Ernst Julius Hähnel, a été inaugurée le 12 août 1845 pour commémorer le 75e anniversaire de la naissance à Bonn du compositeur (mort en 1827) et à l’occasion du premier Festival Beethoven. Une cérémonie en grande pompe en présence de la reine Victoria et de son époux le prince Albert, du roi de Prusse Frédéric-Guillaume IV et de l’archiduc Frédéric d’Autriche.

A lire aussi

 

La création de cette statue doit également beaucoup à l’investissement de Robert Schumann, mort en 1856 dans l’ancienne capitale ouest-allemande, et de Franz Liszt qui y ont contribué financièrement, à titre personnel, mais également en organisant des concerts pour recueillir des fonds. Le compositeur hongrois composa même une Cantate pour l’inauguration du monument Beethoven à Bonn qui fut jouée, sous sa direction, le jour de son inauguration.

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique