Guerre en Ukraine : Un concert de soutien par les musiciens canadiens d’origine ukrainienne

Crédit: orchestre.ca

La forte communauté d’origine ukrainienne au Canada compte de nombreux musiciens. Alors que la Russie a débuté son offensive en Ukraine, ils se mobilisent sur les réseaux sociaux et ont même donné un concert de soutien à la mi-février à Montréal.

Taras Kullish, directeur de l’Orchestre Classique de Montréal : « Honte à la Russie ! »

Il y a 2 jours, Taras Kullish, directeur général de l’Orchestre Classique de Montréal (ex-Orchestre de chambre McGill, fondé en 1939) dont les parents sont nés en Ukraine, publiait sur Twitter un message dans lequel il demandait à ses abonnés de dire une prière pour l’Ukraine. Peine perdue car dans la nuit du 23 au 24 février la Russie déclenchait son offensive militaire contre son pays voisin. « Honte à la Russie ! » a alors tweeté Taras Kullish à 5h du matin.

A lire aussi

 

Jusqu’au bout le dirigeant de l’OCM, ancien baryton-basse professionnel qui a chanté sous la direction des plus grands chefs d’orchestre, de Yannick Nézet-Séguin à Seiji Ozawa, a pensé que la mobilisation diplomatique permettrait d’éviter une intervention militaire de la Russie en Ukraine. Le 15 février, il a même dédié à son pays d’origine le concert Échos des steppes donné par l’OCM, qui, initialement mettait l’Europe de l’Est à l’honneur.

Serhiy Salov, pianiste ukrainien a joué Chostakovich, compositeur russe

Lors de ce concert, donné à Montréal, ont été jouées une pièce du compositeur ukrainien Myroslav Skoryk sous la direction du chef-assistant Evgenii Sakmarov et une création de la compositrice ukraino-canadienne Larysa Kuzmenko. Mais le moment le plus émouvant de ce concert aura été l’interprétation du Concerto n°1 pour piano de Dimitri Chostakovitch par le pianiste Serhiy Salov, originaire de Donetsk. Un compositeur russe emblématique, insoumis aux autorités soviétiques de l’époque, joué par un musicien ukrainien, tout un symbole !

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique