Anthologie de la musique russe par Evgueni Svetlanov

Le premier volume d’une somme considérable

« Anthologie de la musique symphonique russe » : ce coffret, édité par la marque Melodya, aurait pu s’intituler aussi bien « Anthologie Svetlanov » car c’est bien le grand chef russe qu’on retrouve à la manœuvre tout le long des 55 CD que contient ce volumineux coffret. Nommé à seulement 37 ans chef permanent de l’Orchestre symphonique d’Etat d’URSS, Evgueni Svetlanov entreprend alors d’immortaliser la richesse du répertoire russe des XIXème et XXème siècles (Glinka, Glazounov, Scriabine, Stravinsky, Miaskovsky…). Il hisse sa phalange orchestrale vers de nouvelles perspectives en termes d’excellence et de notoriété internationale. A ce propos, il dira : « ( …) en quelques années je suis parvenu à élever cette formation au rang des meilleurs orchestres du monde ».

De Glinka, considéré comme le père de la musique russe (son cycle de variations pour orchestre Kamarinskaïa restera un modèle pour des générations de musiciens, au point que Tchaïkovsky dira : « toute l’école russe se trouve déjà dans Kamarinskaïa, comme le chêne est présent dans son gland ») à Medtner, en passant par Borodine, Balakirev, Moussorgsky, Tchaïkovsky, Rimsky-Korsakov ou encore Lyapounov et Arensky, ce coffret constitue une porte d’entrée inestimable à la musique russe ; à quand le volume 2 ?

« Anthologie de la musique symphonique russe ». Orchestre Symphonique d’Etat d’URSS, dir. Evgueni Svetlanov (Coffret 55 CD Melodya)