Variant Omicron : Les voyages restent possibles, sous quelles conditions ?

istock

Face aux craintes liées à l’apparition du variant Omicron, le gouvernement serre la vis. Test négatif de moins de 48 heures pour les voyageurs hors Union européenne pour entrer sur notre territoire, vols suspendus entre la France et 7 pays d’Afrique australe jusqu’au 4 décembre…

Pour les passagers, venus de pays en zone rouge « avec circulation active du virus et présence de variants préoccupants », les contrôles sont systématiques

Un protocole strict sera mis en place vers ces destinations, dès ce week-end. De même, le gouvernement réfléchit au renforcement des contrôles dans les aéroports, à l’arrivée. La vérification des documents et des pass sanitaires est réalisée par la douane et les agents de la Police des Airs et des Frontières. Pour les contrôles sanitaires, aujourd’hui, cela dépend du degré de circulation du virus. Les pays sont classés en trois catégories : vert, orange et rouge. Pour les pays en vert : comme l’Union européenne et les pays sûrs, comme le Canada par exemple, il n’y a pas de difficultés. On contrôle simplement les tests et les pass sanitaires.

A lire aussi

 

Pour les vols en provenance d’un territoire orange, où le virus circule, mais où il est maîtrisé, son évolution épidémique est contrôlée chaque semaine par les autorités. Enfin pour les passagers, venus de pays en zone rouge « avec circulation active du virus et présence de variants préoccupants », les contrôles sont systématiques.

 La mise en place d’un nouveau niveau « rouge écarlate » prendra effet demain

Par exemple, au terminal 2E, à Roissy, c’est la protection civile qui s’en charge. 60 bénévoles vérifient tests et schéma vaccinal de chaque passager. Seuls les vaccins reconnus en Europe sont acceptés précise un responsable. Au moindre manquement, un test antigénique est réalisé sur place. S’il est positif, le passager doit s’isoler pendant 10 jours. Dans ce terminal 600 tests sont ainsi réalisés quotidiennement et peu s’avèrent positifs selon la protection civile. Un dispositif qui va encore se renforcer dès demain, avec la création d’un nouveau niveau « rouge écarlate », a annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

A lire aussi

 

Cette catégorie intègre 10 pays d’Afrique australe. Seuls les ressortissants français, européens, « personnels diplomatiques et navigants » pourront rejoindre la France au départ de ces zones, a annoncé Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. A l’arrivée, tous subiront un test. S’il est négatif, les passagers suivront un isolement de 7 jours « dans le lieu de leur choix ». S’il est positif, la quarantaine sera de 10 jours, dans un hôtel désigné par les autorités. Un isolement surveillé, s’il n’est pas respecté, les contrevenants risquent 1500 euros d’amende.

Eric Kuoch

Ecoutez les explications d’Eric Kuoch : 

 

Retrouvez les Infos du jour