Quand Gustav Mahler prend congé de la symphonie

Mercredi 15 janvier à 20h, Radio Classique diffuse, en direct depuis l’Auditorium du Nouveau Siècle de Lille, le concert de l’Orchestre national de Lille dirigé par son directeur musical, le chef Alexandre Bloch.

Mahler affirme son amour de la vie dans sa symphonie n°9

Présentée au public pour la première fois un an après la mort de Mahler (1860-1911), la Symphonie n° 9 contient l’un des plus beaux adieux de l’histoire de la musique. Dès les premières mesures de l’Introduction et jusqu’à l’inoubliable Finale, Mahler affirme son amour de la vie à travers une palette expressive grandiose et une partition raffinée.
De structure classique, en quatre mouvements, on remarque cependant que les premier et dernier sont lents. Les deux centraux, plus courts, sont des danses plus rapides, mais que Theodor Adorno a qualifiées de « danses de mort ».

 

 

Cette structure est curieusement proche de la Sixième symphonie de Tchaïkovsky, également formée de deux mouvements lents entourant un noyau central fait de danses, et que Mahler a beaucoup dirigé à la fin de sa vie. Cette œuvre visionnaire clôture de manière bouleversante l’Odyssée mahlérienne dirigée par Alexandre Bloch.

 

 

Artistes :
Orchestre national de Lille, dir. Alexandre Bloch

Programme :
Gustav Mahler : Symphonie n° 9

 

Retrouvez l’actualité du Classique