Mort de George Floyd : L’armée déployée cette nuit à Washington autour du Lincoln Memorial

Donald Trump maintient sa menace de déployer l’armée dans les rues du pays, alors que les manifestations en hommage à George Floyd se sont poursuivies hier dans certaines villes, en dépit des couvre-feux et des pillages de la veille. Des soldats ont d’ailleurs été mobilisés hier à Washington.

Des centaines de personnes se sont réunies devant la Trump Tower à New York pour manifester

Les manifestations continuent dans plusieurs villes et nous sommes toujours dans ce que l’on appelle aux Etats-Unis l’acte II : la grande colère. Véritablement, personne ne sait ce qui va se passer dans les prochains jours. Il y a deux choses que l’on remarque. C’est à la fois la détermination des manifestants à continuer et surtout, des slogans qui sont personnalisés contre le président américain, contre son administration, contre la brutalité policière et contre un système que beaucoup rejettent. La nouveauté, très frappante, ce sont les mouvements spontanés qui se forment un peu partout, comme à New York cette nuit.

 

A lire aussi

 

Des centaines de personnes devant la Trump Tower ont silencieusement brandi un poing, comme dans les années 1960, et se sont agenouillés avant d’aller dans les rues scander des slogans et réclamer justice. Le choix est toujours celui de lieux très symboliques, non pas des commissariats de police, mais des endroits qui reflètent ce que Donald Trump aime. Quand aux gouverneurs et aux maires, et même les policiers, ils se joignent parfois à ses mouvements et cela démontre l’existence de deux Amériques, celle de Donald Trump et puis l’autre.

 

L’armée américaine a été déployée cette nuit pour protéger le mémorial de Lincoln, à Washington

L’envoi de l’armée dans les rues, comme le président a menacé de le faire, constitue une hypothèse plus que probable. On est aussi dans une période électorale. Le chef de l’Etat ne cesse de dire qu’il est « le président de la loi et de l’ordre ». Mais la mobilisation de l’armée pose des problèmes constitutionnels dans un Etat fédéral où les gouverneurs décident. Cependant, l’armée à Washington est déjà là. Sur le monument dédié à Lincoln, il y avait l’armée cette nuit. On avait l’impression d’être dans un mauvais film avec ces soldats sur les marches d’un mémorial.

 

A lire aussi

 

A New York, il est terrible et triste de voir l’état de la ville. Manhattan est méconnaissable. Vous avez l’impression d’être dans une zone bombardée. Sur Madison Avenue, des centaines de magasins se sont barricadés derrière des planches de bois sur les vitrines. D’autres affichent des signes « A louer«  ou « A vendre« . A 5 heures de l’après-midi, dans cette rue qui est le poumon de l’Amérique, avec d’ordinaire des milliers de passants, seul résonne désormais le bruit des sirènes.

 

 

Laurence Haïm

 

Retrouvez l’actualité du Classique