L’Orchestre national de Lille poursuit son intégrale mahlérienne

Orchestre national de Lille © Ugo Ponte

Vendredi 14 juin à 20h30, Radio Classique diffuse le concert enregistré le 8 juin dernier à l’Auditorium du Nouveau Siècle de Lille. Alexandre Bloch dirige l’Orchestre national de Lille dans un programme Rachmaninov, Attahir et Mahler.

La Symphonie n° 4 est la plus concise et la plus lumineuse des symphonies de Mahler.

Dès les premières mesures, on embarque pour un merveilleux voyage peuplé d’images enfantines et de cieux bleus comme une mosaïque de Klimt sur fond d’or. Le Nach(t)spiel de Benjamin Attahir poursuit également une vision d’innocence, avec la virtuose Rapsodie sur un thème de Paganini interprétée par le pianiste Alexander Gavrylyuk. Ici, Rachmaninov a choisi le célébrissime thème du 24ème caprice de Paganini, et le décline en vingt-quatre variations, en ouvrant la pièce sur une première variation et non sur le thème lui-même. Cette première pirouette illustre déjà très bien l’humour qui traverse toute cette pièce, la dernière œuvre concertante du maître russe alors exilé aux Etats-Unis.

En partenariat avec la Fondation Orange

Artistes :

  • Alexander Gavrylyuk, piano
  • Elizabeth Watts, soprano
  • Orchestre national de Lille
  • Alexandre Bloch, direction

Programme :

  • Serge Rachmaninov : Rapsodie sur un thème de Paganini
  • Benjamin Attahir : Nach(t)spiel pour violon et orchestre,
  • Gustav Mahler : Symphonie n° 4