La Proie, de Deon Meyer : Jacob Zuma, le président sud-africain devient un personnage de roman

Deon Meyer est un des grands du Polar, et « la Proie », sorti cet été est un pur bonheur de lecture. On y retrouve un personnage réel, le président sud-africain Jacob Zuma, cible d’un ex-tueur de l’ANC !

 

Deon Meyer est né près du Cap en 1958

Par une nuit chaude du mois d’août, Mme Lecomte rentre chez elle, aux Chartrons à Bordeaux. Elle marche sur le quai de la Garonne, tranquillement, quand cinq hommes qui la croisent décident de s’amuser un peu et commencent à la rudoyer. Pas de chance pour eux, Daniel Darret est à proximité. Il a quitté son lit pour récupérer sa chatte fugueuse. Quand il voit l’agression, il crie juste « non ! ». Quelques minutes plus tard, cinq blancs sont à terre. Un grand noir aide Mme Lecomte à se relever et lui dit doucement : « venez, il faut qu’on parte ». Dans une autre vie, Daniel Darret s’appelait Umzingeli. Nom de code d’un des plus efficaces activistes de l’ANC sud-africain, à l’époque de l’apartheid. Un combattant donc, qui a posé les armes et changé de vie, dans le sud-ouest de la France. Il est incognito. Mais ses anciens compagnons ne l’ont jamais perdu de vue. Quand ils le recontactent, Umzegeli comprend que le temps du sang est revenu. Simplement, les cibles ont changé.

A lire aussi

 

« Jacob Zuma, champion de la corruption et du détournement de fonds »

Au même moment, en Afrique du Sud, un homme passe par la fenêtre du Rovos, le train de luxe qui relie le Cap à Pretoria. C’est un ancien policier, chargé de la protection des huiles du gouvernement. Les inspecteurs Benny Griessel et Vaughn Cupido se chargent de l’enquête, que le ministère fait tout pour étouffer. En refusant d’obtempérer, les deux policiers attaquent de front les hommes au pouvoir, à commencer par le président Jacob Zuma, champion de la corruption et du détournement de fonds. Vous ne serez pas surpris d’apprendre que Zuma est aussi la cible du tueur de l’ANC reconverti en tranquille artisan bordelais. Le nouveau polar de Deon Meyer a selon moi beaucoup de croix dans les cases, comme on dit : scénario haletant, personnages puissants et très attachants, style limpide et fond historique totalement réaliste. « La Proie », de Deon Meyer, est disponible en série noire, chez Gallimard.

Bernard Poirette

 

Retrouvez C’est à lire